Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

SNCF RHONE-ALPES


Téléphone :
08 91 67 68 00
Super Secteur :
Transport ferroviaire
Site web :
www.ter-sncf.com
Statut et date de création :
EPIC (Etablissement Public a caractère Industriel ou Commercial) - jeudi 31 mars 1955
Adresse :
10, cours de Verdun, 69286 Lyon 2 02
Dirigeants :
Monsieur Alain Sermet, Madame Josiane Beaud
En activité

Actualités 

 
Six villes desservies à partir de la gare de Lyon-Saint Exupéry : imitant l'aérien, la SNCF lance son offre low-cost

La SNCF a bien besoin de redorer son image en matière de tarifs, particulièrement ceux du TGV. Son offre low-cost arrive à cet égard à point nommé. La Dame du fer a lancé le 2 avril sa nouvelle offre low-cost à partir de la gare ferroviaire de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, à raison de trois aller-et-retour/jour, en semaine ; et de huit le week-end. Le public suivra-t-il ? Partir de gares situées hors des centres-villes nécessite des frais supplémentaires qui peuvent contrebalancer les tarifs bas.

lire la suite...
 
Un chantier ferroviaire rhônalpin d'une ampleur inégalée en 2013 : plus de 500 millions d'euros

Comme pour la dette du pays, l'Etat qui a d'abord investi dans les TGV, a laissé se dégrader le réseau ferré de la région Rhône-Alpes, à l'instar du reste de l'Hexagone par ailleurs. D'où la nécessité de travaux de remise à niveau d'une ampleur inégalée à effectuer d'un bloc et qui représenteront un budget l'année prochaine de près de 500 millions d'euros, avec fermeture de lignes pendant plusieurs semaines à la clef.

lire la suite...
 
Pourquoi le fret ferroviaire risque de rester encore longtemps le parent pauvre du transport

Depuis six ans, les sociétés de chemin de fer   européennes, telles la Deutsche Bahn ou Tran Italia peuvent transporter du fret en France. Quel est le résultat de cette ouverture à la concurrence qui avait été souhaitée par beaucoup ? Il est nul. Elle n'a pas élargi le marché du moindre wagon. Développer le transport du fret par voie ferré, ce qui est souhaitable, nécessiterait une vraie volonté politique qui n'existe pas pour l'heure. Comment alors l'amener à dépasser la part de 15 % du marché du transport des marchandises auquel il est scotché ?

lire la suite...
 
Les difficultés des TER en Rhône-Alpes : La SNCF reconnaît la saturation du réseau
Dominique Largeron

La création de RFF (Réseau Ferré de France) qui a quitté le giron de la SNCF pour prendre en main les infrastructures n'a pas permis de moderniser le réseau ferré. Il est pour une bonne part saturé en Rhône-Alpes, vient de reconnaître Josiane Beaud, directrice de la SNCF. RFF traîne une dette de 28 milliards d'euros, tandis que les TGV ont été longtemps préférés aux TER en terme d'investissements. Moderniser le réseau va prendre du temps et demander beaucoup d'argent. En attendant, la directrice régionale de la SNCF propose dix pistes pour tenter d'améliorer un trafic qui ne cesse d'augmenter.

lire la suite...
 
Trains Express Régionaux : peut mieux faire
Dominique Largeron

Un trafic encore insuffisant par rapport aux investissements réalisés, un taux de fraude très élevé (entre 11 et 12 %) : Josiane Beaud, la directrice régionale SNCF Rhône-Alpes reconnaît qu'il y a du chemin à accomplir en matière de TER. La SNCF qui a dû payer un « malus » de 2 millions d'euros en 2009 pour n'avoir pas totalement répondu au cahier des charges des TER signé avec le Conseil régional, perd également près de 2 millions d'euros pour cause de fraude. Quatre millions d'euros évaporés sur un budget de 20 millions d'euros.

lire la suite...


HAUT