Marge brute d'autofinancement

La MBA – Marge Brute d'Autofinancement : Est destinée à mettre en évidence l'autonomie financière d'une entreprise au cours d'un exercice comptable.

Cette appréciation basée sur les éléments du bilan et non du compte de résultat.

La formule peut s'exprimer ainsi :

+ Résultat net après impôts (incluant les résultat de cession d'actifs)

+ Amortissements et provisions

= MBA

C'est donc la possibilité pour l'entreprise de se financer par ses propres moyens mais avant la distribution des bénéfices.

Le nouveau plan comptable français, depuis 1982, a préféré la Marge Brute d'Autofinancement à celle de la « Capacité d'autofinancement » désignée souvent par CAF.

Car à l'inverse de la CAF la MBA intègre le résultat de cession d'actifs qui ne relèvent pas réellement de l'activité de l'entreprise faussant ainsi le résultat de la seule perfomance d'exploitation.

Cependant il ne faut pas perdre de vue que de plus en plus d'entreprises s'évaluent par leur rentabilité globale y compris celle réalisée sur la gestion d'actifs immobilisés ou les plus values de gestion de trésorerie.

Voir aussi

Analyse financière ; Bénéfice ; Bilan CAF, Cash-flow ; Compte de résultat social ; Evaluation ; RENI ; REEL ; Résultat(s) ; SIG ;  Marge(s) ;

Figure dans les rubriques
Banque, assurance, finance, fiscalité
Comptabilité, gestion, bilan
Management
Glossaire alphabétique


HAUT