Neiertz (loi)

Loi du 31 décembre 1989, qui octroie un délai de sept jours pendant lequel tout acquéreur peut se rétracter en raison de son surendettement, quand bien même il aurait signé un acte sous-seing privé.

Figure dans les rubriques
Banque, assurance, finance, fiscalité
Financement, trésorerie, crédit
EXPERTISE CREDITS
Glossaire alphabétique


HAUT