ALG, Lillybelle, Outilacier et Seiprascore : quatre nouvelles « Pépites » labellisées dans l'agglomération lyonnaise

Une plateforme dématérialisée d'informations légales, une société qui optimise les réseaux cellulaires, un distributeur d'outillage aux professionnels et un spécialiste de l'électronique embarquée et des écrans lumineux: le jury qui sélectionne les entreprises « Pépites » a dans sa dernière livraison joué la carte de la diversité.

ALG, Lillybelle, Outilacier et Seiprascore : quatre nouvelles « Pépites » labellisées dans l'agglomération lyonnaise

Les « Pépites » ? Des start-up ou des entreprises plus anciennes, mais toutes au développement très rapide, ont été repérées par le dispositif « Lyon Ville de l'Entrepreneuriat ». Elles sont mises dans les projecteurs, tandis que leur développement est accompagné. L'objectif : leur faire passer un cap pour qu'elles deviennent des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire).

 Le jury composé de chefs d'entreprise et d'experts du monde du financement, chargé de détecter ces « Pépites » a cette fois trouvé des entreprises au profil très différent, mais ayant toutes un point commun : une croissance TGV....

 La promotion de Pâques de ces « Pépites » est composée de :

 ▪ ALG : Il s'agit d'une plateforme de gestion administrative dématérialisée des informations légales, juridiques et financières des entreprises. Elle est basée basée dans le 3ème arrondissement de Lyon.

 Cette entreprise est née de la rencontre des besoins d'un secteur d'activité, la construction et l'immobilier, et du savoir-faire de son fondateur et actionnaire, Renaud Sornin.

Son rôle : faciliter les relations entre acteurs de la construction et de l'immobilier, grâce à une gestion simplifiée et fiable des documents administratifs, notamment les attestations.

 ▪ Lillybelle : Cette entreprise basée dans le 6ème arrondissement de Lyon développe des outils et des services destinés à mesurer et à optimiser la qualité de service sur les réseaux cellulaires.

 S'appuyant sur une triple expertise : sectorielle, technique et métier, cette entreprise s'adresse aux acteurs des télécommunications à qui elle propose sa gamme d'outils et de services permettant de mesurer la performance et la qualité des réseaux mobiles.

 Créée en 2009, elle compte cinquante clients dans vingt-cinq pays pour un chiffre d'affaires qui a été multiplié par dix, de 2009 à 2014.

 ▪ Outilacier : ce distributeur d’outillages et de fournitures industrielles en B toB est basée à Vaulx-en-Velin.

 Il s'agit d'une des rares entreprises indépendantes du secteur qui a su innover au service de ses clients, de grandes entreprises industrielles ou publiques, ce qui lui a permis de se différencier tout en faisant jeu égal avec les grands leaders historiques du marché.

 En trente ans, la société a réussi le pari de passer d’une clientèle de distributeurs détaillants à une clientèle d’utilisateurs professionnels et industriels. Importateur-grossiste en 1946, Outilacier est aujourd’hui un partenaire reconnu des grands comptes : il œuvre à la globalisation de leurs achats.

 ▪ Seiprascore : Fondée en 1982, mais reprise et relancée par une nouvelle équipe en 2001 dirigée par Frédéric Vetrano, Seiprascore est spécialisée dans la commercialisation et l'intégration de matériels électroniques : afficheurs et systèmes d'information, billettique et monétique - embarqués ou stationnaires- dans les domaines du transport (autobus et autocars) et de la ville,

 Seipra a notamment pour partenaire la SNCF à qui elle fournit des écrans pour les gares TGV. Ils servent à informer les voyageurs des arrivées et départs des trains, mais aussi à communiquer des informations diverses comme par exemple les perturbations.

Son siège est situé à basée à Champagne-au-Mont-d’Or (Rhône).

Un suivi personnalisé

 Comme les précédents lauréats, ces quatre entreprises bénéficieront d’un accompagnement d’une durée de deux ans, assuré par un référent de la Direction de l’innovation et de l’action économique de la Métropole de Lyon et par un conseil‐référent de la CCI de Lyon.

 Ce suivi personnalisé permet à l’entreprise d’aborder les problématiques d’approfondissement stratégique, commercial et marketing, d’aide au financement (levée de fonds, croissance externe, ingénierie financière), de développement à l’international, de gestion des ressources humaines ou d’organisation.

 Depuis fin 2011, date de la création du dispositif « Pépites », trente-neuf entreprises ont été labellisées : elles représentent près de 230 millions de chiffre d'affaires et 1 600 salariés. 

Publiée le 05 avril 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT