Anne-Marie Baezner, « la femme qui fait bouger la région »

Dominique Largeron

Parmi les dix femmes talentueuses célébrées lundi 11 avril à l'Espace Tête d'or par notre confrère Le Progrès dans le cadre de sa cinquième soirée « Femmes en action », l'une d'entre elles attirait particulièrement l'attention : « La femme qui fait bouger la région ». Ce trophée a été attribué à Anne-Marie Baezner, présidente du directoire du parc des Expositions de Lyon-Eurexpo.

Anne-Marie Baezner, « la femme qui fait bouger la région »

« Le trophée de la femme qui fait bouger la région » n'est pas évident à attribuer. Les critères ne sont pas faciles à apprécier. Pourtant, le choix du jury auquel s'était joint cette année deux associations rassemblant des décideuses (« Femmes chef d'entreprise » et « Business Woman »), a, en l'occurrence, eu cette année, la main heureuse.

Il a décerné ce trophée à Anne-Marie Baezner, directrice générale du Parc des expositions de Lyon-Eurexpo de 2007 à 2008 ; puis, depuis 2008, présidente du directoire d'Eurexpo. Elle dépend du groupe lyonnais GL Events qui a pris en main la gestion du parc, depuis 2007.

Anne-Marie Baezner a donc pu, en l'espace d'un peu plus de trois ans, donner l'illustration de son savoir-faire. On lui doit ainsi la création de sept nouveaux salons en 2009, puis à nouveau, de huit en 2010. Dernier exemple en date : le salon de la cuisine qui hésitait à développer son concept né à Montpellier, entre Lyon et Paris. Il a choisi Lyon. Anne-Marie Baezner a aussi su développer les salons existants qui, pour certains, depuis ces trois dernières années, ont pris une autre dimension.

Comment a-t-elle procédé ? « Nous avons pris, quand je suis arrivée, comme cheval de bataille, l'accompagnement des salons. Nous leur proposons de les aider à prendre contact si nécessaire avec le Grand Lyon, le département ou la région, ou encore avec le monde hôtelier, l'Office du tourisme, bref, d'être très présents à leurs côtés pour les aider à résoudre toutes leurs difficultés », explique Anne-Marie Baezner.

Autre innovation de la responsable d'Eurexpo : « la Lyon Welcome Attitude » qui constitue un package d'accueil pour les visiteurs des salons, selon leur taille, avec bureau d'accueil et tapis rouge à la gare de la Part-Dieu ou à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry, un fléchage amical dans la ville, des mots d'accueil dans les hôtels, etc. Elle explique : « Je m'attendais à plus de difficultés : j'ai été étonnée de la rapidité avec laquelle ont favorablement réagi tous les organismes que nous avons réunis autour d'une table pour mettre cette offre au point. »

« Mon rôle, quelque part est aussi de faire rayonner la destination Lyon et Rhône-Alpes », reconnaît-elle. C'est à ce titre qu'elle a donc bien réussi à faire bouger la région.

Discrète, Anne-Marie Baezner ne se met guère en avant. Ce trophée a donc permis de l'installer dans les faisceaux des projecteurs.

Née à Bizerte, en Tunisie, Anne-Marie Baezner est arrivée à Lyon alors qu'elle venait d'avoir un an.

Elle est diplômée de Sciences-Po Paris et est titulaire d'un DECF de comptabilité. Elle est également dotée d'une maîtrise de droit des affaires.

Elle a débuté sa carrière dans le cabinet d'audit Arthur Andersen, avant d'intégrer Renault Trucks où elle a réalisé un beau parcours, en étant successivement directrice du budget et du reporting du Groupe, directrice du contrôle de gestion du commercial, puis secrétaire exécutive du président et enfin directrice de la communication ; avant, d'être remarquée par Olivier Ginon, le Pdg de GL Events qui l'a installée à la tête d'Eurexpo.

Ce passage de Renault Trucks à Eurexpo peut étonner. « En fait, estime Anne-Marie Baezner, les deux métiers sont proches : pour les salons, il faut mettre au point un budget, réaliser des reportings, gérer les frais fixes de 120 000 m2 d'exposition, communiquer, prospecter et vendre la destination Lyon... » Une certitude, Anne-Marie Baezner aurait pu entamer une brillante carrière hors de Lyon. Mais elle a toujours privilégié son ancrage régional.



Publiée le 18 avril 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 18 avril 2011
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT