Chargé de la communication de l'armée à Lyon, mais aussi en Afghanistan, Bertrand Fayet prend la direction de l'Union Professionnelle Artisanale

Dominique Largeron

Sa feuille de route : mieux faire connaître l'Union Professionnelle Artisanale et se saisir des grands dossiers dont la mise en place d'une grande mutuelle artisanale et le développement du dialogue social suite aux négociations qui ont abouti à un protocole d'accord entre partenaires sociaux, le 25 janvier dernier. Responsable pendant quatre ans de la communication de l'Armée à Lyon, mais aussi porte-parole du Général commandant les forces françaises en Afghanistan et au Kosovo, Bertrand Fayet, 48 ans, vient d'être nommé Secrétaire Général de l'UPA.

Chargé de la communication de l'armée à Lyon, mais aussi en Afghanistan, Bertrand Fayet prend la direction de l'Union Professionnelle Artisanale

L'Union professionnelle Artisanale (UPA) Rhône-Alpes qui regroupe les 127 000 entreprises du secteur a un nouveau secrétaire général : Bertrand Fayet.

Il succède à Claude Chapuis, mais ce n'est pas tout à fait le même poste qu'il occupe désormais, car celui-ci a évolué. Constatant le développement des structures artisanales, les instances dirigeantes de l'UPA Rhône-Alpes et de la Capeb ont décidé de se doter désormais d'un Secrétaire Général à temps plein, pour chacune des structures.

Pour occuper ce poste de Secrétaire Général de l'UPA, les responsables de l'artisanat ont jeté leur dévolu sur un militaire qui a effectué plus de vingt-six ans de service dans l'armée de terre.

Colonel, il occupait depuis quatre ans le poste de conseiller en communication du général gouverneur militaire de Lyon. Bertrand Fayet a également été le porte-parole du Général commandant les forces françaises en Afghanistan, mais aussi au Kosovo.

« Je voulais mettre mes compétences au service d'un autre univers, social et économique : je me suis lancé un nouveau défi », explique-t-il.

Selon lui, le profil militaire est adapté à sa nouvelle fonction. « Je faisais au sein de l'Armée, ce que je vais faire au sein de l'UPA : du management d'équipe, de la gestion de budgets et de projets, la mise en place de partenariats. »

Son profil de communicant a joué un rôle dans le choix effectué par les instances dirigeantes de l'Artisanat : l'un des objectifs qui lui a été assigné est « de développer et de faire connaître l'UPA (*) qui souffre d'un déficit de notoriété. »

Ce Lyonnais d'origine de 48 ans, marié et père de cinq enfants, aura également à se saisir du développement du dialogue social spécifique à l'Artisanat et de l'avancée des travaux de la CPRIA (Commission Paritaire Interprofessionnelle de l'Artisanat) à la suite du protocole d'accord du 25 janvier.

Sa feuille de route comporte également la négociation en cours du futur contrat triennal de l'Artisanat, (Etat, Région, Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat, UPA)

Figure enfin dans cette feuille de route l'accompagnement des entreprises en difficulté, avec le dispositif FRAU (Fonds Régional d'Action d'Urgence) qui a été mis en place pendant la crise économique, mais perdure ; ainsi que la mise en place d'une couverture mutualiste propre à l'artisanat « en s'appuyant sur des mutuelles existantes », précise Bertrand Fayet qui se retrouve, avec ce nouveau poste, face à un véritable parcours du combattant.

Photo (DR) : Bertrand Fayet a été chargé de la communication de l'armée en Afghanistan et au Kosovo.

(*) L'artisanat compte 127 000 entreprises en Rhône-Alpes dans les métiers du bâtiment, de l'alimentation, des services et de la fabrication, ce qui représente 309 900 salariés, soit un salarié sur quatre, pour un chiffre d'affaires de 26,75 milliards d'euros.

Publiée le 11 avril 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 11 avril 2011
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT