Christophe Jacquinet prend cette semaine les rênes de l'Agence Régionale de la Santé

Cet ancien directeur général de la Fondation Rothschild occupe désormais le poste de véritable préfet sanitaire.

Christophe Jacquinet prend cette semaine les rênes de l'Agence Régionale de la Santé

Succédant à Denis Morin, Christophe Jacquinet, 45 ans, prend cette semaine-le 5 décembre, très précisément- les fonctions de directeur de l'Agence Régional de Santé Rhône-Alpes (*). Il arrive tout droit de Picardie oû, depuis le 1er avril 2010, il occupait le même poste.

Diplômé de Sciences-Po Paris, Christophe Jacquinet a effectué des études de médecine à Lille puis un Master 3e cycle de gestion des systèmes de santé à l’Université Paris Dauphine. Entre 1993 et 1996, il a occupé différentes fonctions de directeur d’établissements de santé privés.

De 1996 à 2006, il a été successivement directeur général de l'Hôpital Privé Saint-Martin (Calvados), puis directeur régional d’un groupe d’établissements de santé privés et d’hospitalisation et services à domicile en Haute-Normandie, Basse-Normandie et Bretagne.

En 2007, il a été nommé gérant de Santéliance, activité de conseil dans le secteur de la santé puis, deux ans plus tard directeur général de la Fondation de Rothschild (fondation médico-sociale) avant de préfigurer la future Agence régionale de santé de Picardie, en octobre 2009.

Organisme assez méconnu du grand public, mais à l'importance grandissante, l’ARS Rhône-Alpes a pour mission de mettre en place la politique de santé dans la région sur l’ensemble des champs prévention, soins, accompagnement médico-social. Le directeur général de l'ARS est ainsi , dans une certaine mesure,le patron de l'ensemble des hôpitaux de la région Rhône-Alpes.

L'Agence Régionale de la Santé compte près de 840 collaborateurs dont la moitié se situe au siège à Lyon, l'autre moitié dans les huit départements et dans les délégations territoriales, qui ont pour but de représenter l’agence au plus près du terrain.

(*) Issues d'une loi de juillet 2009, sous leur forme actuelle, les agences régionales de santé ont deux vocations professionnelles : celle de l’Etat (services des DRASS et des DDASS) dédiée à la veille et la sécurité sanitaire, à la santé et à l’organisation des soins et du secteur médico-social ; celle de l’assurance maladie, centrée sur l’assurance, la redistribution sociale des ressources et la gestion du risque. Elles intègrent en outre les agences régionales de l’hospitalisation (ARH).

Elles sont dotées de cinq domaines de compétence : la promotion de la santé et de la prévention ; la veille et de la sécurité sanitaire ; l’organisation des soins hospitaliers et ambulatoires ; les pratiques soignantes et les modes de recours aux soins des personnes et l’accompagnement médico-social.

Publiée le 04 déc. 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 05 déc. 2011
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
Médical, santé, maladies, pathologies


HAUT