Christophe Noël chargé de développer le bureau régional de Lyon de StepStone Online France

Dominique Largeron

Filiale du groupe de médias allemand Axel Springer, StepStone est derrière RegionJob, Monster et CadreEmploi, le quatrième site spécialisé en France dans les offres d'emplois. Christophe Noël vient d'être chargé d'ouvrir à Lyon un bureau dont le rôle est de développer les activités du réseau de sept sites spécialisés de la filiale française de la société allemande qui a de grandes ambitions dans le Sud-Est.

Christophe Noël chargé de développer le bureau régional de Lyon de StepStone Online France

RegionJob, Monster et CadreEmploi sont les trois principaux sites en France spécialisés dans les offres d'emplois profesionnelles sur la Toile qui ont supplanté le média papier. Moins connu, un quatrième site pointe à la quatrième place dn France : StepStone Online, filiale du groupe de presse berlinois Axel Springer qui s'est diversifié dans ce créneau en plein développement : il est déjà présent dans onze pays d'Europe (9 millions de visites, 16 000 entreprises et 400 salariés). Sa stratégie : la spécialisation sur des secteurs d'activités ou sur des métiers, ce qui le différencie des sites généralistes.

StepStone Online compte ainsi sept sites en France, tels que admincompta.fr, jobingenieur.com, jobtech.fr ou marketvente.fr, etc..

Bien décidé à s'implanter en région, StepStone Online, vient d'ouvrir deux bureaux hors Paris : à Rennes pour le Grand Ouest et à Lyon pour le Grand-Est.

Depuis quelques jours, le bureau de Lyon est dirigé par Christophe Noël (Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et "Open University " de Londres). Ce responsable de 31 ans a connu sa première expérience professionnelle au sein de la régie publicitaire du Figaro, Publiprint, en tant que chef de publicité Emploi. Il a ensuite pris une direction totalement différente comme chargé de dévelopement export d'une filiale de GDF-Suez, Inéo. En développant à Lyon les activités de StepStone, il retourne donc à son activité d'origine. Sa tâche va constituer à contacter les entreprises afin qu'elles développent leurs activités avec le réseau de sites du groupe de médias allemand.

Le modèle économique de ces sites est assez simple : les sites sont payants pour les entreprises lorsqu'elles communiquent au coup par coup ou à travers des « packs annonces » (durée de validité d'une annonce : 45 jours). Les candidats, eux, peuvent les consulter gracieusement.

De quelle manière StepStone peut-il faire la différence avec les sites déjà bien installés ? « Nous vendons aux entreprises la notoriété de notre réseau de sites et leur spécialisation par métiers ou secteurs d'activité », assure Christophe Noël. Le développement de StepStone Online pourra également passer par le rachat de sites locaux, ajoute-t-il. Le marché en région reste encore émietté, tandis que le ticket d'entrée sur ce marché des annonces Internet est de plus en plus élevé.



Publiée le 14 févr. 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 14 févr. 2011
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT