Denis Desroches prend la direction générale d'Eurotab

Basée à Saint-Just-Saint-Rambert dans la Loire, cette entreprise de croissance qui a réalisé 48 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 est spécialisée dans la compression des poudres. Denis Desroches est notamment passé par Unilever et Henkel.

Denis Desroches prend la direction générale d'EurotabRégis Desroches

Depuis le lundi 2 mai, Régis Desroches a rejoint l’entreprise Eurotab, où il exerce les fonctions de directeur général d’Eurotab Opérations, supervisant le pôle tabletting.

 Cet ingénieur de formation (Ingénieur chimie et génie des procédés – ENSIC Nancy) a mené une carrière significative en innovation produits et en conduite des opérations.

 Sensibilisé à la dimension business de l’univers des produits grande consommation, il a travaillé notamment chez Unilever, Spotless/Eau Ecarlate et enfin Henkel.

 Dans le cadre de ces derniers postes, il a exercé la fonction de vice-Président, en charge de l’innovation et qualité.

 Ses postes à responsabilité l’ont également emmené entre 2006 et 2012 dans d’autres univers, comme chez LVMH Fragrance Brands, parfums et cosmétiques luxe, au titre de directeur développement industriel et chez Arkema, comme directeur qualité.

 Régis Desroches explique avoir fait le choix d'Eurotab car, pour lui, « le potentiel du format tablette est immense, en ligne avec les préoccupations de développement durable de la société et des consommateurs mondiaux. »

 Créée en 1957, Eurotab est une PMI indépendante ligérienne spécialisée dans le concept et la technologie de compression des poudres : la tablette.

 Cette entreprise veut faire du format tablette « un véritable concept de développement durable, créateur de valeur ajoutée pour ses utilisateurs et l’ensemble des filières concernées. »

 Elle est organisée autour de trois grands pôles : la recherche et le développement pour inventer de nouveaux produits sous forme de tablette dans différentes applications, telles que l’entretien ménager, l’agroalimentaire ou les minéraux industriels ; la conception et la fabrication de biens d’équipement industriels (presses rotatives) permettant de fabriquer les tablettes dans les meilleures conditions économiques et opérationnelles. Elle dispose de quatre usines.

Cette entreprise qui a réalisé en 2015, 48 millions d'euros de chiffre d’affaires affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 13 % depuis 2001 ; 62 % de ce même chiffre d'affaires est réalisé à l'international.

Publiée le 13 mai 2016 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 13 mai 2016
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT