Produits & Services
Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesCours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans ou comment leur apprendre la langue des Beatles en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilier

Disparition d'un grand patron de presse lyonnais : Fernand Galula

Fernand Galula vient de décéder à l’âge de 78 ans. Retour sur un homme de presse qui avait transformé « les Petites affiches lyonnaises » en hebdomadaire économique et a été à l'initiative de la création de « La Tribune de Lyon » en septembre 2005, devenu depuis un des titres phares de Lyon.

Disparition d'un grand patron de presse lyonnais : Fernand GalulaFernand Galula (Photo Lyon People)

C'est l'une des plus belles success story lyonnaises, amenant un enseignant originaire de Kairouan en Tunisie à devenir un des publicitaires les plus en vue de Lyon, avant de s'intéresser principalement à deux titres de presse, « Les Petites Affiches Lyonnaises », puis « La Tribune de Lyon » qu'il a su magnifiquement développer.

Cet homme est Fernand Galula décédé à 78 ans d'une longue maladie, comme on dit pudiquement.

 Son ascension démarre avec la Sedip, groupe publicitaire qui assure le démarchage des publicités pour les journaux municipaux de Lyon et du Grand Lyon à l'époque où Francisque Collomb était maire.

Cette belle entreprise qui réalise 35 millions de francs de chiffre d'affaires en 1989, se grippe avec l’arrivée aux affaires de Michel Noir et de son gendre Pierre Botton qui, sans explications, stoppent brutalement le contrat ou plutôt les quatre contrats le liant aux deux collectivités.

Fernand Galula les attaquera en justice et l'emportera après un marathon judiciaire long de cinq ans

  Trois ans plus tard, après avoir perdu les marchés des deux collectivités locales, Fernand Galula rachète au Groupe Progrès qui voulait s'en dessaisir, « les Petites Affiches Lyonnaises » un journal d'annonces légales.

 Il l'emporte face à quatorze candidats à la reprise.

 En près de dix ans, il sait, avec son équipe, développer ce titre, en le transformant en hebdomadaire d'informations économiques locales.

Un titre qu'il revend ensuite au Rémois Michel Guyomard qui possédait déjà d'autres titres d'annonces légales et qui avait le projet de développer dans toute la France un concept de presse économique de proximité. Il lui revend « les Affiches » environ le double de son prix d’achat.

La passion de la presse le tenaillant toujours, Fernand Galula est également en 2005, à l'origine du lancement d'un nouvel hebdomadaire à Lyon, « La Tribune de Lyon » qui constitue le dernier succès en date ne matière de presse papier à Lyon. Pour preuve, ce titre vient de recevoir sa troisième étoile de l'OJD (Office de Justification de la Diffusion) : il a été l'hebdomadaire qui a le plus développé ses ventes en France l'année dernière. Un hebdomadaire que Fernand Galula avait quitté en 2006.

 Fernand Galula laisse dans l'affliction, trois filles et six petits-enfants.

Georges Képénékian, maire de Lyon a tenu lui aussi à rendre hommage, à la fois à l'homme de presse et à l'homme tout court : « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Fernand Galula, à l’âge de 78 ans, des suites d’une maladie contre laquelle il aura lutté jusqu’au bout de ses forces. Mes premières pensées vont vers ses proches et sa famille auxquels j’adresse, au nom de la Ville de Lyon et à titre personnel, mes condoléances les plus sincères.

 Au-delà du dirigeant d’entreprise et du patron de presse accompli qu’il était devenu, après son installation à Lyon en 1963, Fernand était un ami fidèle pour lequel j’avais beaucoup d’affection. »

 Et le premier magistrat lyonnaise de lancer : « Lyon perd aujourd’hui une personnalité chaleureuse qui restera dans nos mémoires. »

Publiée le 04 juin 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT