Produits & Services Voir tous les produits & Services
Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces

BLACK ET DECKER FRANCE

Guilhem Pinault prend les rênes de Black & Decker

Basé à Ecully dans l'ouest lyonnais, le siège de Back & Decker pour la France et l'Espagne vient de voir arriver à sa tête Guilhem Pinault, chargé de mettre en œuvre la fusion avec Stanley.

Guilhem Pinault prend les rênes de Black & Decker

Agé de 47 ans, Guilhem Pinault prend aujourd’hui en charge les marchés France et Iberia au sein du groupe Stanley Black & Decker, où il succède à Charles de Kervénoaël.

Après un début de carrière dans l’univers de l’audit financier, Guilhem Pinault, occupe, treize ans durant, différents postes stratégiques au sein du Groupe Scotts Miracle–Gro Company, au sein duquel, il a réalisé un parcours marqué par l'international.

D'abord directeur financier Europe de l'ouest, il prend ensuite la direction de l'équipe de déploiement SAP sur l'Europe.

En 2005, il assure la responsablité de la France et la Benelux, ainsi que le développement des marques KB Jardin et Fertiligène.

Depuis 2009, il était vice-président et general manager de la région Asie Pacifique, basé à Sydney. Son rôle était de démarrer l'activité grand public en Chine, tout en assurant une croissance à deux chiffres du business en Australie.

Onze milliards de dollars de chiffre d'affaires

Désormais à la tête de Stanley Black & Decker, « sa longue expérience sur les marchés internationaux, comme dans l’univers du jardin, constitue un atout de poids pour intégrer un groupe tel que Stanley Black & Decker qui se positionne comme le 1er intervenant mondial du bricolage, pesant plus de 11 milliards de dollars de chiffre d’affaires », explique la direction du groupe américain.

Coté au NYSE, et rassemblant plus de 14 000 collaborateurs, Stanley s’est rapproché en novembre 2009 de Black & Decker pour donner naissance au groupe Stanley Black & Decker avec pour ambition de devenir le 1er intervenant mondial du bricolage.

L’alliance de ces deux marques complémentaires, cumulant 250 ans d’expérience, permet au groupe fusionné de proposer une offre mondiale unique de produits, et ainsi consolider ses parts sur le marché de l’outillage, tout en développant ses parts de marché hors USA.

Dès 2011, le pari est réussi, puisque l’hexagone représente désormais le 2ème marché du groupe après les USA sur un marché de l’outillage qui atteint 1, 6 milliard d’euros en France.

Dernière étape juridique

2013 voit aboutir une nouvelle étape et dernière juridique de cette fusion : depuis le 1er avril 2013, l’ensemble des salariés sont réunis sous une seule et même raison sociale.

Dans ce contexte,Guilhem Pinault a pour rôle, explique le groupe de mener « une mission de pilotage de la division CDIY qui regroupe l’ensemble des marques d’outillage à main et électroportatif du Groupe Stanley Black & Decker. »

La division CDIY, première des trois activités du groupe, représente en France un chiffre d’affaires avoisinant 200 millions d'euros pour l’année 2012.

Publiée le 08 juil. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 08 juil. 2013
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
BLACK ET DECKER FRANCE


HAUT