Guy Babolat nouveau président des Scop de Rhône-Alpes veut « développer la reprise d'entreprises par les salariés »

Guy Babolat nouveau président des Scop de Rhône-Alpes veut « développer la reprise d'entreprises par les salariés »

Le nouveau président des sociétés coopératives de production arrive dans un secteur en excellente santé qui regroupe 326 adhérents et près de 5 000 salariés. Rhône-Alpes est devenue la première région coopérative de l'Hexagone.

Les société coopératives ouvrières de production (Scop) de Rhône-Alpes ont un nouveau président remplaçant Bruno Lebuhotel qui occupait cette fonction depuis l'an 2000 : Guy Babolat.

Son patronyme n'a rien à voir avec la famille qui dirige la fameuse société lyonnaise spécialisée dans les raquettes, les cordes et les chaussures de tennis. La société de ce patron ccopérateur de 57 ans est la Scop Bourgeois, un fabricant de fours de cuisson professionnels installée à Faverges en Haute-Savoie.

C'est loin d'être un inconnu dans le monde de l'Economie sociale et solidaire puisqu'il a dirigé la Chambre régionale Rhône-Alpes, de 2000 à 2008. Il est également membre du comité exécutif de la Confédération générale des Scop. Des Scop qui en Rhône-Alpes pèsent 326 entreprises et près de 5 000 salariés, en faisant désormais la première région coopérative de France.

A la tête de la Fédération régionale des Scop au moment même où l'on fête en cette année 2012, « l'année internationale des coopératives », Guy Babobat souhaite « que les Scop soient plus présentes sur les thèmes et les enjeux économique actuels, notamment ceux concernant le « produire en France et la protection de l'environnement, mais aussi tout ce qui relève de la Responsabilité Sociale de l'Entreprise, le RSE. »

Ainsi, sa feuille de route insiste sur le « le développement du modèle coopératif, notamment au travers de la reprise d'entreprises par les salariés, via les Scop, en cas de difficultés. »

Pour lui, « Dans un contexte économique et social difficile, les Scop ont plus que jamais à affirmer leurs valeurs et ce qu'elles sont. » Et de lancer : « Et ce, avec toute l'intelligence qui est la leur : celle de la tête, bien sûr, mais aussi et surtout, l'intelligence du cœur

Publiée le 02 mai 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 07 mai 2012
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
SCOP Société Coopérative de Production


HAUT