Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise

Jean-Pierre Chardon prend la présidence du pôle de compétitivité Tenerrdis

Dominique Largeron

Issu de Schneider Electric, il remplace Claude Graff en poste depuis la création de ce pôle consacré aux nouvelles énergies, en 2005. Jean-Pierre Chardon est également président de l'Insa de Lyon et vice-président de la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC). Il entend mettre l'accent sur le rayonnement international et la collaboration avec les autres pôles de compétitivité.

Jean-Pierre Chardon prend la présidence du pôle de compétitivité Tenerrdis

Jean-Pierre Chardon vient d'être nommé président du pôle de compétitivité Tenerrdis, spécialisé dans la filière des nouvelles énergies, à la suite de Claude Graff, en poste depuis 2005.

Agé de 58 ans, Jean-Pierre Chardon est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure de Physique de Grenoble et titulaire d'un DESS d'administration des entreprises. Il a effectué toute sa carrière chez Schneider Electric dans de nombreuses fonctions de direction opérationnelle en France et l'international. Il a notamment dirigé les activités basse tension du Groupe et occupé le poste de directeur général de Schneider Electric France.

Il est aujourd'hui directeur délégué aux affaires institutionnelles de Schneider Electric. Un poste qu'il a inauguré il y a un an et demi. « Tous les grands groupes du CAC 40 ont ressenti le besoin d'avoir quelqu'un qui s'occupe des relations avec les administrations françaises et européennes, ainsi qu'avec les politiques. Je suis en quelque sorte, le ministre des affaires étrangères de Schneider », explique Jean-Pierre Chardon.

Le nouveau président de Tenerrdis est par ailleurs depuis six ans, président du conseil d'administration de l'INSA Lyon, la plus importante école d'ingénieurs de France. Il préside également le GIMELEC, le syndicat qui regroupe les fabricants de matériels électriques français (250 adhérents dont Schneider, ABB, Legrand, etc.). Il est enfin vice-président de la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC).

Beaucoup de casquettes donc pour ce cadre supérieur qui partage son temps entre Paris, Grenoble et Lyon. « Tenerrdis va m'amener encore plus souvent en Rhône-Alpes », reconnaît Jean-Pierre Chardon. Comment appréhende-t-il son rôle à la tête du pôle de compétitivité rhônalpin ? « Tenerrdis est désormais visible et possède une vraie légitimité. Il est devenu un vrai pôle d'attraction. Mon rôle va constituer à amplifier encore cette tendance, d'autant que pour paraphraser Georges Brassens, dans Tenerrdis, il n'y a pas grand chose à jeter ! » Il ajoute : « Je mettrai l'accent sur le rayonnement international et la collaboration avec les autres pôles de compétitivité. »

Le pôle de compétitivité est axé sur plusieurs filières : photovoltaïque, éolien, biomasse, hydrogène, qui, estime-t-il, ont toutes leur importance. Issu de l'électricien Schneider, il pense également porter aussi ses efforts « sur une problématique lourde, celle des énergies renouvelables au sein des bâtiments qui vont aussi devenir producteur d'énergie grâce aux réseaux intelligents. »

Les énergies renouvelables figurant parmi les priorités du Grand Emprunt, il estime que la filière pourrait bénéficier de ce nouvel apport. Mais pour l'instant, c'est selon lui encore bien flou : « Il faudra vite comprendre qui décide, quand et à quels guichets il faut frapper. Les décisions politiques sont prises. C'est maintenant que ça se passe. Nous avons face à nous, pour commencer, un beau challenge dès le premier trimestre 2010. »

Publiée le 21 déc. 2009 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 21 déc. 2009
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT