La navette low cost Lyon-Saint Exupéry contrainte de mettre la clef sous la porte

La société low cost Go Airport qui concurrençait Rhône-Express entre Lyon et Saint Exupéry gagnait de l'argent et commençait à se développer et à embaucher, selon son promoteur, Richard Villeret. Et pourtant, elle a été mise en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce de Lyon...

La navette low cost Lyon-Saint Exupéry contrainte de mettre la clef sous la porte

« J'ai le regret de vous informer que la société Go Airport est en arrêt d'activité, suite aux pressions effectuées par notre concurrent Rhônexpress, et ses amis : le Département du Rhône, le Sytral, le Conseil Général du Rhône et la Préfecture... » Tel est l'avis de décès que Richard Villeret, créateur de la société « Go Airport » a posté récemment la mort dans l'âme sur le compte Facebook de son entreprise.

Souvenez-vous, au cours du mois de nombre 2013, lyon-entreprises vous racontait le pari plutôt excitant, lancé par un ex-agent de bord de Rhônexpress, le tram-train qui relie la Part-Dieu à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry : créer une navette low cost facilement accessible et peu onéreuse, face aux prix élevés de Rhônexpress. Son nom: Go Airport.

Un an et demi plus tard, après avoir développé deux navettes et embauché quatre salariés, cette société est mise en liquidation judiciaire par le Tribunal de Commerce de Lyon.

Richard Villeret, le créateur de la navette low cost raconte : «  Go Airport a tout de suite été attaquée par le Département du Rhône dans la presse, en remettant en cause la légalité de l’entreprise. De nombreux contrôles de polices abusifs ainsi qu’une garde à vue illégale d’un de nos conducteurs, mandatés par la Préfet du Rhône (instance qui nous a pourtant délivré toutes les licences nécessaires à l’activité), nous a obligés à payer 3 000 euros un cabinet d’avocat pour défendre et prouver la légalité de notre service... »

Il poursuit : « Ne pouvant donc plus nous attaquer sur la légalité de l’entreprise, nous avons vu tous nos contrats de publicité s’annuler les uns à la suite des autres… Nous ne pouvions plus communiquer sur l’entreprise à partir du mois de février 2014. L’aéroport a donné comme instructions à ses employés de ne pas parler de Go Airport, en précisant que cette société n’existait plus : une information rapportée par des salariés de l’aéroport et des retours de clients ! »

Puis le coup de grâce , avec une navette bus mise en place par le Département du Rhône à l'origine de Rhônexpress, encore moins chère qui effectue exactement le même trajet que Go Airport: « En mars 2014, Rhônexpress a mis en place une ligne de bus à 2 euros (bus 46) de Meyzieu ZI à l'aéroport. Cette ligne, en déficit financier, est financée par les fonds publics pour faire concurrence à notre petite structure Go Airport et ainsi nous faire couler. »

Opération réussie. Le monopole peut reprendre de plus belle.

Il faut savoir chose étonnante que, selon Bernard Villeret, « Le contrat entre Rhônexpress et le département du Rhône stipule qu'aucune alternative à Rhônexpress ne doit être encouragée pendant les trente années du contrat. » (*)

Encouragée, certes, mais découragée à ce point ?

(*) Déclaration de Bernard Villeret à Tribune de Lyon n°477.

Publiée le 31 janv. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

navette Lyon Aéroport[ 16/10/16 ]
Bonjour


***Lancement de NAVETTE PRIVEE *** Un chauffeur vous récupère en bas de chez vous ! Transfert Lyon-Est --> Aéroport à 39 euros - Véhicule hybride électrique - Services inclus
Plus d'infos sur http://navette-aeroport-lyon.fr/
Navette Lyon Aéroport[ 12/04/16 ]
Bonjour à tous,
Une nouvelle navette relie la ZI Meyzieu à l'aéroport St Exupéry. Accessible depuis le tram T3 et uniquement sur réservation.
Les tarifs sont de 8€ pour un aller simple et 15€ pour un aller retour.
Réservation sur www.navettelyonaeroport.com
Rhone Express= un monopole , une belle arnaque ![ 17/02/15 - Ilou LI ]
Après la disparition de Satobus, de la concurrence Low Cost comme Go Airport, il ne reste plus que les taxis et sa voiture personnelle. Voyons les avantages des uns et des autres.

Stations desservies:
Rhonexpress : Part-Dieu , Carré de Soie, c’est tout…Le préacheminement est difficile surtout avec des bagages et des enfants…Les habitants de l’Ouest et les voyageurs tôt en matinée sont les plus mal lotis. Satobus desservait bien plus de lieux dont Perrache pour les gens de l’Ouest.
Taxi : chez vous, pas de soucis avec les bagages et les enfants sans changer de stations avec pleurs et bobos, et on vous dépose devant le terminal 3
Voiture personnelle : idem


Horaires :
Rhonexpress :tous les ¼ d’heure de 6h à 21h(plus un à 5 h du matin et un à minuit) , puis toutes les ½ h L’ennui c’est que l’on ne peut pas attraper les départs tôt car le pré-acheminement par bus ou metro est impossible si tôt et aussi on court le risque de rater le départ de 5h.
Taxi : à la demande, n’importe quelle heure
Voiture personnelle : c’est plus rassurant


Billets et tarifs :
Rhonexpress : Non content d’exploser les tarifs après le Satobus (rappel de certains tarifs en Europe: 3€ pour liaison aéroport-Lisbonne, ou 5,65€ pour aéroport-Barcelone -20% Barcelona Card, gratuité pour aéroport-Genève centre ville!), on remarque l’imbécilité de la politique tarifaire . Par exemple : 14,6€ + 1,40€ pour le « Supplément billet TCL avec Aller Simple Rhônexpress (Rhône Pass) « . Ben 1,40 c’est déjà le prix de revient d’un ticket acheté par 10 par un Lyonnais donc aucun avantage pour ce pompeux « Rhone Pass » sauf pour les étangers au départ de St Exupery, et encore on pourrait leur indiquer l'existence des billets TCL par 10 dont ils auront forcement besoin. Là où cela devient ridicule c’est que cet achat n’est possible que dans le sens aéroport-ville, car dans le sens ville (avec préacheminement) -aéroport aucun bus TCL ou metro ne délivre ce Rhone Pass !
Encore une aberration, le e-billet avec Rhone Pass (préacheminement) acheté en ligne ne peut s’utiliser que dans le sens aéroport –ville car le e-billet doit impérativement être échangé par un contrôleur de Rhone Express et non pas du bus ou du metro de préacheminement….
« Gratuité pour Accompagnateur d'une personne à mobilité réduite et enfant de moins de 12 ans » : là le cadeau ne leur coute pas trop cher car je pense que les personnes handicapées et leur accompagnateur auront choisi le taxi ou la voiture perso….idem pour les familles avec petits enfants.
« Le prix des billets est unique et indépendant de la distance parcourue à bord de Rhônexpress. » : pour les neuneus qui veulent parcourir LaPart-Dieu => Carré de Soie…
Taxi : pratiques tarifaires en France bien trop élevées !
Voiture perso : péage 2,50€ + coût des parkings http://www.lyonaeroports.com/fre/Accueil/Acces-et-parking/Quel-parking-choisir (la voiture peut être abimée au parking, ou peut être inutilisable en cas de fortes chutes de neige bloquant parking et autoroute, c’est du vécu)

Confort :
Rhonexpress : mais à quoi pensaient les ingenieurs qui ont conçu ce tram, car ce n’est finalement qu’un vulgaire tram : pas de place pour les bagages !!! ceux-ci ne sont même pas calés.
Taxi ou voiture : là au moins, les bagages rentrent dans le coffre et on a le temps de les manier, et on n’a pas à les surveiller


Personnel
Rhonexpress : Mais à quoi sert cette débauche de personnel ??? à rendre les tickets plus chers assurément… Ils viennent aider aux distributeurs, sans laisser aux voyageurs le temps de lire ou de refléchir devant la machine. La machine étant elle-même mal placée et empêchant la circulation sur le quai avec agglutinement des voyageurs. C’est toujours la panique.
Soit on met bien plus de machines pour permettre la fluidité de la prise de billets, avec un seul contrôleur (pour ces fameux e-billets si mal pratiques et le contrôle à bord) soit on garde ce personnel pléthorique en leur demandant de parler au moins anglais vu qu’ils sont censés assurer le service auprès de voyageurs étrangers
Taxi : rappeler la politesse aux taximen ne leur ferait pas de mal, ainsi que dénoncer leurs pratiques tarifaires en France

Environnement :
Rhonexpress : winner évidemment, juste sur ce point…
mais à attendre en plein froid et courant d'air à l'aéroport, on finit chez le médecin. Aucun abri! mais à quoi pensent les ingenieurs/concepteurs????

NOTE:
Quand on réserve en ligne, le certificat de sécurité n'est absolument pas à jour depuis la création du site.
On est chaque fois obligé de mettre ses données bancaires en danger pour pouvoir réserver.
Ceci contrevient à la réglementation, et aux engagements.
http://www.rhonexpress.fr/presentation/?rub_code=51

Les données bancaires de tous les clients sont en danger.
Si on réclame à l'adresse rhonexpress@veolia-transport.fr indiquée sur le site, celle-ci ne fonctionne pas!!!!!

incroyable
réactivité à la suppression de l'entreprise "Go airport"[ 05/02/15 ]
Si j'ai bien compris le département du rhône n'accepte pas la concurrence. N'est-ce pas la loi de l'économie de marché?!
Nous ne sommes pas prêt de relancer notre économie.
Dire qu'on fait croire au français moyen que le libéralisme est un voleur du citoyen...


HAUT