Le « Coq sportif », nouvel équipementier des « Verts » affiche son grand retour

Retour vers une page historique de l'AS Saint-Etienne. Illustration de sa nouvelle ambition, la marque qui avait accompagné le Club lors de période la plus brillante de son histoire (de 1969 à 1984) va à nouveau habiller les joueurs « pour un montant record ». Le chaudron devrait apprécier...

Le « Coq sportif », nouvel équipementier des « Verts » affiche son grand retourLes Verts (photo Facebook)

Après plusieurs semaines de rumeur insistantes, c'est officiel. Le Coq Sportif sera le nouvel équipementier de l'ASSE à compter de la saison 2015-2016. 

 Exit les trois bandes. La société alsacienne dont le siège est basé à Entzheim remplacera Adidas qui accompagnait le club depuis dix ans. « Le Coq sportif » appartient depuis 2005 au holding suisse Airesis.

"En 2015, Le Coq Sportif sera de retour sur les terrains de football, au plus haut niveau, en devenant l'équipementier de l'AS.Saint-Etienne et de l'ACF Fiorentina", indique Airesis dans son rapport annuel.

 Le Coq sportif « entend bien redevenir un acteur majeur dans le sport et dans le football en particulier. Et qui mieux que l'AS.Saint-Etienne, partenaire traditionnel de la marque et qui a écrit les plus belles pages de son histoire avec le coq frappé sur son emblématique maillot vert, pour symboliser ce renouveau", ajoute le même rapport.

 Le contrat représenterait selon les dirigeants de l'ASSE « un montant record », mais non divulgué. Il est prévu pour une durée de quatre ans, jusqu’en 2019.

Le Coq sportif qui veut redevenir une marque tendance a à nouveau beaucoup d'ambition. Et investit pour ce faire : elle est aussi le fournisseur des maillots distinctifs (jaune, vert, à pois) du Tour de France et des tenues de Richard Gasquet et d'Alizée Lim dans le tennis.

Le déclin de la marque l'avait amené à l'instar de nombreux autres distributeurs à délocaliser la production et à fermer son site historique de Romilly-sur-Seine dans l'Aube, le département de la bonneterie, en 1988.

Il a été réouvert en 2010, : c'est ce même site de Romilly qui assurera la conception et fabriquera les maillots de l'ASSE. Logique: le Coq sportif ne pouvait que lancer son chant qu'en France pour être à nouveau entendu !

Publiée le 13 avril 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT