Le Pdg de la Lyonnaise de Banque, Rémy Weber, va prendre la tête de la Banque Postale

Le directoire de la Banque postale doit officiellement le désigner mardi 15 octobre. Rémy Weber, 55 ans, le patron de la Lyonnaise de Banque, filiale du CIC/Crédit Mutuel dont il a gravi tous les échelons, va remplacer Philippe Wahl qui vient d'être nommé à la présidence du groupe La Poste.



Le Pdg de la Lyonnaise de Banque, Rémy Weber, va prendre la tête de la Banque Postale

Rémy Weber, 55 ans, le patron de la Lyonnaise de Banque (groupe CIC/Crédit Mutuel), à Lyon, va prendre la direction de la Banque postale. Cette nouvelle annoncée par Le Figaro dans son édition de lundi, sera officielle le mardi 15 octobre.

 C'est ce jour là que le directoire de la filiale bancaire de la Poste entérinera officiellement-sauf énorme surprise- la nomination de Rémy Weber à la tête de cet établissement bancaire.

 Une désignation qui, par ailleurs, constitue une véritable surprise car beaucoup le voyait prendre du galon au sein du Crédit Mutuel.

 Cette nomination devrait en tout cas mettre fin à un processus de sélection passablement compliqué, qui s'est prolongé pendant plusieurs mois pour savoir qui allait prendre la tête du Groupe La Poste.

 In fine, l'Etat qui possède 75 % du capital et la Caisse des Dépôts (25 %) ont validé le choix de la gouvernance de la Poste qui a procédé classiquement pour recherche le candidat idoine, via un cabinet de chasseur de tête.

Le meilleur profil pour ce poste

 Le profil du président de la Lyonnaise de Banque a été jugé le plus conforme au portrait-robot qu'avaient établi les deux actionnaires du groupe, l'Etat et la Caisse des dépôts et consignations : un spécialiste de la banque de détail, doté d'une solide expérience dans le monde mutualiste

 Rémy Weber va donc remplacer à la tête de la Banque postale Philippe Wahl, choisi début août pour prendre la tête de la maison-mère, le Groupe La Poste, en remplacement de Jean-Paul Bailly.

Il est l'un des patrons de banque les plus respectés à Lyon : Rémy Weber paraît tout à fait armé pour ce poste car c'est un spécialiste de la banque de détail.

 Rémy Weber est né et a grandi à Strasbourg. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) d'Aix-en-Provence et de HEC, il a commencé sa carrière dans le secteur de la banque en 1983, comme chargé d'affaires à la Banque française du commerce extérieur (l'ex-BFCE, intégrée depuis au groupe Banques populaires).

Puis après un rapide passage dans l'administration, à Bercy, en tant que chargé de mission des affaires internationales à la direction du Trésor de 1985 à 1987, ce spécialiste de la banque de réseau retourne à ses premières amours.

Il entre à la Lyonnaise de Banque en 1993, où il gravit ensuite tous les échelons, depuis la direction régionale de Lyon jusqu'à la présidence. Il est Pdg de l'établissement depuis 2002.

 À charge pour lui, lorsqu'il sera officiellement en poste, d'accélérer le développement de La Banque postale, une filiale éminemment stratégique pour La Poste, puisque c'est elle qui, dans le cadre d'une baisse rapide du courrier, est chargée de la maintenir à flot, en lui apportant à la fois le plus de croissance et de profits.

Sa feuille de route figure dans le projet stratégique de La Poste adopté en juillet dernier  : il va devoir porter la contribution de la Banque postale dans le résultat d'exploitation du Groupe, de 46 % aujourd'hui à 63 % en 2018. Un sérieux challenge.



Publiée le 14 oct. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 14 oct. 2013
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
Banque, financement, assurance

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT