Maire de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy devient ministre de la Ville du gouvernement Valls 3

Elle est maire de Vaulx-en-Velin depuis 2014, après avoir ravi la municipalité aux communistes qui l'administraient depuis 85 ans. Sitôt nommée dans le gouvernement Valls 3, elle rappelle que la politique de la ville est née... à Vaulx-en-Velin, 44 000 habitants.

Maire de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy devient ministre de la Ville du gouvernement Valls 3Hélène Geoffroy

Hélène Geoffroy, députée PS de la 7e circonscription du Rhône, maire de Vaulx-en-Velin, qui aura 46 ans le mois prochain, a été nommée par François Hollande secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville lors du remaniement ministériel de la semaine dernière.

Native de Creil, dans l’Oise,elle s’est installée dans le Rhône pour travailler à l’École Nationale des Travaux Publics de l’État en 1997, basée à Vaulx-en-Velin, en tant que Docteur de l'Ecole Polytechnique.

Hélène Geoffroy avait été élue députée pour la première fois à l’Assemblée en 2012 et était depuis cette date secrétaire nationale du PS, déléguée à la lutte contre l'exclusion.

Peu connue du grand public, Hélène Geoffroy s’était récemment distinguée à l’Assemblée nationale en prenant position contre la déchéance de nationalité : dans l’Hémicycle, elle avait estimé, non sans une certaine émotion, qu’on ne pouvait « fuir nos responsabilités » « quand nous avons nous même enfanté les monstres ».

Mercredi, la députée avait d’ailleurs voté contre le projet de loi constitutionnelle dans son ensemble. Ce qui, manifestement, n’a pas été un frein à sa nomination.

"Pas inquiète"

La politique de la ville, « on a connu tous les dispositifs, on baigne dedans" depuis qu'elle est élue de Vaulx-en-Velin : sitôt nommée, la nouvelle secrétaire d'État à la Ville, Hélène Geoffroy, a assuré n'être "pas inquiète" de ce qui l'attend, vendredi lors de son premier déplacement sur le terrain, comme le relate la chaîne parlementaire LCP.

 Elle raconte avoir appris sa première nomination au gouvernement de François Hollande lui-même "par un coup de téléphone" jeudi matin, juste avant le remaniement.

En tant que tel, le secrétariat d'État chargé de la Ville avait disparu de l'organigramme lors de la nomination de Myriam El Khomri au ministère du Travail en septembre, pour être fondu dans l'ensemble des attributions du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner.

Sa première sortie en tant que Secrétaire d'Etat à la Ville a été une visite dans un centre de formation au numérique du quartier Danube-Solidarité dans le nord-est de Paris, identifié comme prioritaire au titre de la politique de la ville.

Elle souligne la dimension "symbolique" de ce premier déplacement dans un quartier populaire, "parce que c'est là que la République a le plus de chances de montrer que la réussite peut passer par l'école".

"Il est important pour les quartiers populaires de montrer qu'un des leurs a la possibilité d'accéder" à des responsabilités, ajoute Mme Geoffroy, qui met en avant son parcours comme un atout de réussite. "Je suis née dans une ville populaire", Creil dans l'Oise, "j'ai grandi en Guadeloupe, je suis allée à l'école en ZEP", explique-t-elle.

« Un bon signal »

L'Association des maires ville & banlieue de France a salué un "bon signal donné aux territoires prioritaires de la géographie urbaine", d'autant plus que, "pour la première fois", "il a été fait appel à une élue qui y est impliquée". "Cela augure d'une poursuite de la dynamique relation entre l'État et les territoires".

Trois semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher en janvier, Hélène Geoffroy avait été l'un des quelques maires de banlieue reçus à l'Élysée pour préparer le comité interministériel "Égalité et citoyenneté" de mars 2015.

Trois représentants lyonnais au sein du gouvernement

Ainsi, avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieure et de la Recherche, la Métropole lyonnaise compte trois représentants au sein du gouvernement. 

Son suppléant Renaud Gauquelin (PS), ancien maire de Rillieux-la-Pape, devrait logiquement lui succéder dans l’hémicycle.

Dans une interview accordée au Progrès, la nouvelle secrétaire d’Etat en charge de la Ville, précise qu’elle se mettra « en conformité avec la pratique ». C’est-à-dire qu’elle quittera effectivement, son fauteuil de maire de Vaulx-en-Velin.

C’est au sein de son équipe municipale que devrait donc être élu un nouveau maire d’ici quelques semaines. Mais Hélène Geoffroy a bien l’intention, à l’issue de action au sein du gouvernement, de reprendre sa place à la tête d’une commune conquise de haute lutte , lors des dernières municipales de mars 2014



Publiée le 14 févr. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT