Nordine Boudjelida : un économiste à la tête de l'Ademe Rhône-Alpes

Nordine Boudjelida : un économiste à la tête de l'Ademe Rhône-Alpes

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe) (*) a un nouveau directeur régional depuis le début du mois : Nordine Boudjelida qui succède à Guy Fabre.

Le nouveau responsable de l'Agence régionale a déjà assuré ce type de responsabilité puisqu'il a été de 2007 à 2010 directeur de l'Ademe Lorraine. Il est en effet entré dans cet organisme environnemental en 2007 après un parcours public et privé.

Originalité en ce qui le concerne : contrairement à nombre de ses homologues, son profil est essentiellement économique. C'est ce qu'a expliqué la direction de l'Ademe, lors de sa nomination, évoquant un choix opéré : « suite à la volonté de son président d'accueillir des profils apportant un regard particulier sur les enjeux économiques et sociaux liés à la protection de l'environnement ».

Nordine Boudjelida est en effet diplômé de science Pô Strasbourg (1988). Il a débuté sa carrière dans les domaines du développement économique, de l'emploi et de la formation, au sein de différentes collectivités territoriales (Départements des Hauts de Seine, Communauté d'Agglomération de Cergy Pontoise, etc.)

Il s'est ensuite appuyé sur cette expérience pour compléter son parcours universitaire avec un troisième cycle de diagnostic et management de conduite du changement à Science Pô Paris, se tournant alors vers le privé à travers une activité de conseil. Cette dernière lui permet notamment d'accompagner France Télécom dans sa mutation d'une entreprise « technique » vers une entreprise de services, avec à la clef le « Prix de l'innovation sociale Enjeux les Echos » en 1999.

Retour à la sphère publique ensuite : il s'engage ensuite dans le projet de construction de Tram-Train de l'agglomération mulhousienne. Il est chargé de structurer et de diriger la mission en charge de préparer, en partenariat avec tous les acteurs concernés, l'accueil économique et social des entreprises chargées des travaux.

C'est donc ce parcours plus éco qu'écolo qui lui vaut sa nomination à l'Ademe, en Lorraine d'abord, puis en Rhône-Alpes, une région rassemblant toutes les disciplines concernées par les écotechnologies et où se déroulera à la fin de l'année le plus grand salon français consacré aux technologies du développement durable : Pollutec.


(*) Sous double tutelle ministérielle (Ecologie et Enseignement Supérieur/Recherche), le rôle de l'Ademe est de mettre ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aider à financer des projets dans cinq domaines (la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l''air et la lutte contre le bruit) et à progresser dans leurs démarches de développement durable.

Publiée le 20 sept. 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 20 sept. 2010
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT