Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

HEF

Philippe Maurin-Perrier, un chef d'entreprise ligérien à la présidence de l'Ardi

Le Pdg grenoblois de Soitec, spécialisée dans les plaques de silicium, André-Jacques Auberton-Hervé est remplacé à la tête de la toute jeune Agence régionale du développement et de l'innovation par le patron ligérien de HEF R&D, spécailisée dans l'ingénierie des surfaces, Philippe Maurin-Perrier.

Philippe Maurin-Perrier, un chef d'entreprise ligérien à la présidence de l'Ardi

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de la société grenobloise Soitec était le Président de l’Ardi Rhône-Alpes depuis sa création, en 2008. Il vient d'être remplacé, par Philippe Maurin-Perrier, Pdg de la société HEF R&D, basée à Andrézieux-Bouthéon dans la Loire.

Jeune structure, l'Ardi n'est pas encore trop connue. Elle se veut la pierre angulaire de l’Ecosystème Régional d’Innovation. Elle s'est positionnée au cours de ses quatre premières années d'existence, comme le guichet expert des entreprises pour l’innovation collaborative, avec 2 216 entreprises innovantes visitées et 548 projets collaboratifs accompagnés.

Son nouveau président, Philippe Maurin-Perrier, 52 ans, est diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon (1983) où il obtient en 1987 un doctorat en mécanique sur la thématique de la tribologie (une grande spécialité lyonnaise : science du frottement, de l’usure et de la lubrification), appliquée aux moteurs à combustion interne.

Il intègre ensuite le Groupe HEF, leader européen de l'ingénierie des surfaces (un millier de salariés) où pendant une dizaine d’années il sera en charge de programmes de recherche collaborative tant au niveau national qu’européen.

Il participera ensuite au développement international du Groupe HEF, d’abord en Amérique du Nord, puis en Allemagne dans le cadre d’une opération de croissance externe.

En 2003 il devient directeur général adjoint de HEF R&D, le centre de recherches du Groupe HEF, dont il assure la présidence depuis 2006.

Fortement impliqué dans les processus d’innovation collaborative, et acteur du rapprochement entre la recherche publique et les entreprises, il participe à la gouvernance de l’ASRC (Association des Structures de Recherche Contractuelle).

Il assure depuis sa création la vice-présidence du pôle de compétitivité ViaMéca, consacré à la mécanique, ainsi que celle du Pôle Optique Rhône-Alpes (PORA).

Philippe Maurin-Perrier est très attaché à création de liens pérennes entre les entreprises innovantes et les laboratoires publics qui génèrent des connaissances nouvelles, il est à l’origine du rapprochement entre HEF R&D et l’Université Jean Monnet (UJM).

Ce rapprochement conduit, dans une approche collaborative, à la genèse commune des projets d’Equipement D’Excellence Manutech USD et de Laboratoire d’Excellence Manutech SISE, dans le cadre de l’émergence d’un axe scientifique et technologique Lyon-Saint Etienne sur l’Ingénierie des Surfaces.

Il participe également au conseil d’administration de l’UJM, et devient à sa création Président de la Fondation de l’Université Jean Monnet. Il est membre du Conseil de Développement de Saint-Etienne Métropole, et des conseils scientifiques de l’Ecole Doctorale SIS de Saint-Etienne, ainsi que de l’ENISE.

Sa feuille de route en tant que président ? « Contribuer à la structuration de l’Ecosystème Règional d’Innovation et accompagner les entreprises rhônalpines dans leur recherche de compétitivité par l’innovation collaborative. »

Pour lui, « l’avenir de l’Ardi Rhône-Alpes passe par la poursuite des actions engagées en faveur des entreprises afin de développer l’innovation collaborative dans le cadre de partenariats, notamment avec les laboratoires régionaux. Il passe également par une contribution encore plus significative à la cohérence de l’Ecosystème Régional d’innovation en facilitant la lisibilité des actions entreprises par ses nombreux acteurs régionaux et en favorisant leur coordination. »

Publiée le 16 mai 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 23 mai 2012
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants
HEF
ARDI RHÔNE-ALPES


HAUT