Rhône-Alpes : Fabrice Faure sacré patron autodidacte de l'année

Dominique Largeron

Dans un marché de l'intérim en berne, ce chef d'entreprise de trente-sept ans a créé L.I.P. Qui développe un concept d'intérim...CDI qui superforme. Née à Lyon, sa société compte déjà 31 agences et 120 salariés et ne cesse de croître.

 Rhône-Alpes : Fabrice Faure sacré patron autodidacte de l'annéeFabrice Faure, trente-sept ans

Après Bernard Fontanel, président du Medef Lyon-Rhône ou Olivier Ginon, le patron de GL Events, un nouveau patron atypique a été désigné cette année par le jury des « Victoires des Autodidactes » : Fabrice Faure.

 Ce prix créé par le cabinet d'audit Mazars et Havard Business School distingue cette année un patron de trente-sept ans qui n'a jamais dépassé le Bac B (bagage maximal autorisé par ce prix) « et encore-précise-t-il-je l'ai obtenu à l'arraché, lors de la session de rattrapage. Je n'ai jamais été intéressé par les études... »

Bac en poche, ce Lyonnais part faire son service militaire chez les paras et de retour travaille comme intérimaire, enchaînant les petits boulots jusqu'au jour où son dynamisme l'amène à se faire remarquer : il est embauché en CDI comme secrétaire d'agence chez Randstad.

 Un métier qui le passionne aussitôt dont il découvre les codes et les faiblesses. Il grimpe dans la hiérarchie : assistant, puis commercial confirmé et senior, il est nommé responsable de l'agence Randstatd de Bourg-en-Bresse qu'il bâtit de toutes pièces.

A vingt-cinq ans, il décide de sauter le pas : en 2005, il décide de créer sa propre agence : L.I.P. « Les Intérimaires Professionnels ». Accompagné de sa seule assistante historique, il va négocier les contrats et place les intérimaires, au départ des tuyauteurs et de soudeurs, sur des postes qu'il a décrochés dans les entreprises qu'il sollicite.

Les intérimaires se précipitent dans sa, puis ses agences, puisqu'il essaye de développer un concept d'intérim... CDI. « Mon concept est de considérer les intérimaires comme des CDI en faisant en sorte de les faire travailler toute l'année », explique-t-il.

S'agissant de professionnels très compétents installés de surcroît le plus souvent sur des métiers en tension, il arrive à la fois à fidéliser ces professionnels et aussi les entreprises qui les accueillent.

 Fin 2007, L.I.P. Compte trois agence à Lyon et la croissance débute et ne se dément pas,avec un réseau s'étendant sur toute la France.

Actuellement, L.I.P. Compte trente-et-un bureaux et cent-vingt collaborateurs, avec une croissance qui, selon les années, oscille de 30 à 50 % ! Son chiffre d'affaires est ainsi passé de 37 millions d'euros (330 000 euros de résultat net), en 2012, à 63 millions d'euros escomptés cette année.

 On devrait donc encore entendre parler de ce jeune chef d'entreprise hyper-actif, par ailleurs auteur de deux livres, dont un polar, qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

 Deux autres prix décernés à deux entrepreneurs lyonnais

 Deux autres prix ont été également décernés cette année :

-Le prix ce la réussite entrepreneuriale qui revient à Jean-Pierre Rinaudo, 62 ans, doté d'un seul brevet professionnel, président fondateur du groupe lyonnais de concessions automobiles Vulcain qui rassemble des concessions auto multimarques (Opel Chevrolet, Honda, Suzuki, etc.), il a réalisé 188 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 et emploie 500 salariés : il est en train de procéder à deux opérations de croissance externe : à Clermont-Ferrand et à Paris.

 -Le prix du développement international a enfin été attribué à Paul-Etienne Carrillon, 62 ans qui a pour seul bagage un certificat d'études. Fondateur et Pdg d'Acnis international, basée à Villeurbanne, ce distributeur de produits en titane qui à travers de solides filiales en Chine et au Brésil est tout bonnement en train de devenir le leader mondial des fournisseurs de métaux à destination des fabricants d'implants dentaires : 15,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, trente salariés. A noter qu'il fournit également le fabricant de voitures d'exception : Ferrarri...

Publiée le 20 nov. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT