Un nouveau délégué général pour le pôle de compétitivité Minalogic : Jean Chabbal

Un nouveau délégué général pour le pôle de compétitivité Minalogic : Jean Chabbal

À partir du 1er février prochain, Jean Chabbal sera le nouveau Délégué Général du pôle de compétitivité Minalogic, le plus important des pôles rhônalpins, dédié aux micro et nanotechnologies et au logiciel embarqué. (180 membres dont 80 % de PME et 143 projets financés depuis sa création pour une enveloppe globale de 1,7 milliard d'euros). Jean Chabbal poursuivra l'action entreprise par son prédécesseur : Nicolas Letterier, en poste depuis la création de ce pôle de compétitivité, en 2005.

Jean Chabbal précise d'ores et déjà qu'il s'attachera plus particulièrement à travailler sur deux enjeux stratégiques pour le pôle en 2011 : l'implication de Minalogic dans les différents programmes des investissements d'avenir de l'emprunt national (Instituts de Recherche Technologiques, Instituts d'Excellence pour les Energies Décarbonées, plateformes et projets structurants) ; ainsi que la préservation des capacités de financement des projets collaboratifs dans un contexte de baisse budgétaire du FUI (Fonds Unique Interministériel) et des collectivités.

« L'innovation et la compétitivité des entreprises sont au cœur des nouveaux enjeux de la politique industrielle française, notamment au travers du Grand Emprunt. Les pôles de compétitivité tiennent une place centrale dans cet écosystème économique. Mon rôle au sein de Minalogic sera de trouver tous les moyens nécessaires pour répondre à ces enjeux et soutenir ainsi les projets innovants qui émergent dans la région et qui génèrent de la croissance », explicite Jean Chabbal.

Agé de 60 ans, ce dernier est ingénieur diplômé de l'Institut National Polytechnique de Grenoble et titulaire d'un DEA de Physique du Solide, ainsi que d'un Mastère de Gestion des Entreprises.

Il a occupé plusieurs postes chez Thomson CSF où il travaillait dans le développement et la fabrication de composants et de systèmes d'imagerie pour des applications professionnelles et médicales. En 1997, il est nommé Directeur Général de Trixell, leader mondial des détecteurs radiologiques numérisés.

En 2001, Jean Chabbal rejoint le CEA à Grenoble où il dirige le Département des micros technologies pour la Biologie et la Santé jusqu'en décembre 2010. En parallèle, il est membre du Conseil d'Administration du pôle de compétitivité Lyonbiopôle auquel il apporte son expertise dans les nanotechnologies et l'instrumentation pour le diagnostic et l'imagerie. Voilà qui constitue un gage de la poursuite de la coopération engagée entre le pôle d'origine grenobloise et celui d'origine lyonnaise.

Publiée le 19 déc. 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 19 déc. 2010
Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants


HAUT