Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

A 45 : la rencontre des élus avec la ministre des transports n'a pas fait avancer le dossier d'un centimètre

Dominique Largeron

Si les élus locaux s'étaient rendu la semaine dernière, chez la ministre des transports, comme l'avait annoncé lyon-entreprises, pour évoquer l'A45 avec un front parfaitement uni, il est probable qu'ils auraient été mieux entendus, permettant au dossier d'avancer. Mais cette réunion a permis de constater une nouvelle fois la désunion entre les élus de la Loire et ceux du Rhône.

A 45 : la rencontre des élus avec la ministre des transports n'a pas fait avancer le dossier d'un centimètre

Actuellement sur « pause », le projet de nouvel autoroute A 45 risque d'y rester encore quelque temps.

La semaine dernière étaient rassemblés dans le bureau de la ministre des transports à Paris, Gaël Perdriau, président de Saint-Étienne Métropole, Bernard Bonne, président du conseil départemental ; Dino Cinieri qui représentait le président du conseil régional Laurent Wauquiez, absent ; ainsi que Christophe Guilloteau le président du conseil départemental du Rhône et Jean-Luc Da Passano, vice-président de la Métropole de Lyon.

À la sortie de la réunion, Gaël Perdriau, le président de la Métropole stéphanoise affichait un certain soulagement. « Mme Borne nous a indiqué qu’elle voulait mettre les deux prochains mois à profit pour trouver des solutions techniques et financières à l’arrivée sur la Métropole de Lyon », se félicitait-il.

Telle est en effet la seule annonce à retirer de cette réunion où chacun des participants a rappelé son soutien pour les uns, son opposition plus ou moins prononcée pour les autres.

Sont en effet favorables, sans sourciller : tous les élus ligériens, ainsi que tous les représentants du monde de l'entreprise qu'ils soient stéphanois ou lyonnais.

« Un raccordement hasardeux... »

En face, on trouve un département du Rhône, plus que jamais opposé à ce projet. Son président, Christophe Guilloteau, évoque ainsi «  son coût, son raccordement hasardeux à la Métropole de Lyon, son impact environnemental et son emprise sur les terres agricoles du Rhône qui suscitent de nombreuses inquiétudes sur les territoires... »

Et de lancer : « Alors que les Etats généraux de l'alimentation viennent de se tenir, serons-nous expliquer aux agriculteurs du Rhône que leurs exploitations ne sont que la variable d'ajustement du projet d'autoroute A 45 ? »

Et de proposer donc « à l'ensemble des acteurs territoriaux, de réfléchir ensemble au projet de requalification de l'A47 »

Du côté de la Métropole lyonnaise, on ne sent pas non plus un enthousiasme délirant pour ce projet...

Si son président, David Kimelfeld « réaffirme son intérêt à améliorer les relations routières et ferroviaires avec Saint-Etienne, notamment en raison de l'état très dégradé de l'A 47. »

Et s' « il n'est pas opposé sur le principe au projet d'A 45 ». Il «  émet les plus grandes réserves sur les conditions de son arrivée dans l'agglomération lyonnaise, sur une A 450 (ndlr : bout d'autoroute actuel, préfigurant l'arrivée à Lyon de l'A45), complètement saturée aux heures de pointe. »

On comprend donc que la question de cette arrivée à Lyon de l'A45 soit relancée par la ministre. Si la Métropole de Lyon avait suffisamment d'assurances sur cette question fort sensible, il est probable que son appui serait plus affiché.

La date butoir du 16 juillet

On l'aura compris : pour l'heure, le dossier reste obstinément scotché sur la case « pause ». Pour longtemps encore ? Il faut savoir que l'échéance est celle de la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) qui prend fin le 16 juillet prochain. Elle est parue au Journal Officiel en 2008. Une date véritablement butoir...

Si d'ici là, aucune décision n'est prise du côté ministériel qui ne demande désormais qu'une simple signature, tous les protagonistes s'accordent pour dire qu'il sera trop tard...

Pour Emmanuel Imberton, qui en tant que président de la CCI Lyon Métropole/Saint-Etienne/Roanne s'agite beaucoup en faveur du projet, aucun doute, « il faut continuer à se mobiliser pour que le projet se fasse ».

Et d'ajouter : « Ceux qui prennent la responsabilité de ne pas faire l'A45 se retrouveront d'ici quinze vingt ans, entre Lyon et Saint-Etienne, face à une thrombose totale qui impactera de facto l'A7 ; et ça, c'est juste impossible ! »

Les chefs d'entreprise comptent bien rester l'arme au pied...





Publiée le 16 oct. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT