Produits & Services
Téléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéOpter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierOpter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMIAnimations autour du chocolat pour séminaires, ateliers, dégustations  Des animations autour du chocolat pour animer vos séminaires et ravir vos collaborateursPrestations informatiques ponctuelles, prestations IT externalisées pour PMEBesoins de prestations informatiques ponctuelles ? Externalisez, tout simplement !Aide à domicile personnes âgées, services et Maintien ADOMAide à domicile des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienneRetraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contacts

Après Notre-Dame-des-Landes, l'A45, voire même Lyon-Turin ?

Dominique Largeron

A l'annonce du verdict gouvernemental concernant l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, un vent de panique a saisi tous les décideurs engagés dans de grands projets d'infrastructures. Et si la mort annoncé du projet de nouvel aéroport nantais n'était que les prémisses de décisions de la même eau qui s'annoncent ?

Après Notre-Dame-des-Landes, l'A45, voire même Lyon-Turin ?

Les décideurs politiques et économiques favorables à l'A45, Lyon/Saint-Etienne ont observé à la loupe et avec un certain effroi la décision prise par Edouard Philippe concernant Notre-Dame-des-Landes.

Va-t-on se retrouver avec un cas de figure quasiment identique ? C'est-à-dire une infrastructure bouclée sur le plan juridique, qui n'attend plus que le premier coup de pioche et dont, là encore, Vinci est l'opérateur principal.

Autre similitude : certes, il n'y a pas eu de référendum, il n'y a pas de ZAD, mais les oppositions au projet n'ont cessé de s'intensifier ces derniers mois. Et nul doute que la décision gouvernementale n'ait pour effet de doper encore plus ces oppositions.

On pourrait là encore imaginer un scénario similaire : une nouvelle étude du projet demandée à des experts qui remettent en selle l'une des deux options qui avait été en lice : l'élargissement et la reconfiguration de l'actuelle A 47. N'avait-on pas assuré ces dernières années que le maintien de l'actuel aéroport était impossible, vu le développement escompté, avant de retourner casaque...

« Cela fait vingt-cinq ans... »

Au cours de ses vœux au monde économique, Emmanuel Imberton, le président de la CCI de Lyon Métropole/St-Etienne/Roanne n'a pas manqué de faire part de son inquiétude à ce sujet.

«  Cela fait … vingt-cinq ans qu’une énergie et des investissements considérables ont été engloutis dans l’instruction de ce projet qui est devenu un chantier en 2016, puisque toutes les procédures, validations et déclarations d’intérêt public, tous les financements et l’appel d’offres ont été bouclés », a ainsi rappelé le président de la CCI.

Et d'ajouter : «  Je ne connais pas d’autre projet d’infrastructure en France qui ait bénéficié d’engagements formels de trois présidents de la République successifs … Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.... »

Pour lui, « Si cette autoroute ne voit pas le jour, l’Etat portera la responsabilité de la désagrégation, de la paupérisation et de la destruction de valeur dans des pans entiers du tissu économique stéphanois ».


Et de lancer, solennel : « Là aussi, nous faisons simplement notre devoir de porte-parole de chefs d’entreprise qui pour certains sont à bout de nerfs et à bout de souffle… »

« Plusieurs activistes écologistes tentent de profiter de la confusion... »

Du côté du LGV Lyon-Turin, on a vu aussi passer le vent du boulet, avec cette décision gouvernementale.

« Au terme d’une ultime séquence de consultation, le gouvernement a annoncé hier sa décision d’abandonner la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes au profit d’un réaménagement de l’aéroport Nantes-Atlantique. En résonance avec cette annonce, plusieurs activistes écologistes et militants de la décroissance tentent de profiter de la confusion en établissant un improbable parallèle entre le projet d’aéroport et le chantier en cours de la liaison ferroviaire Lyon-Turin », se défend-t-on du côté de la Transalpine, la structure de lobbying mise en place pour porter le projet de tunnel sous les Alpes.

 Ainsi, le Comité pour la Transalpine « dénonce ces manœuvres et rappelle que ces dossiers n’ont strictement aucun point en commun... »

 Et de réaffirmer que là, contrairement à Notre-Dame-des-Landes, il n'existe pas de plan B : « En dépit des allégations jamais étayées des opposants, il n’existe pas d’alternative crédible et moderne au Lyon-Turin pour opérer un report modal massif de la route vers le rail, et lutter ainsi contre les effets négatifs d’un trafic poids lourds en croissance constante à la frontière franco-italienne : pollution atmosphérique, nuisances sonores, congestion des axes de circulation, insécurité routière… »

 Comme Notre-Dame-des-Landes, ces deux dossiers vont être tranchés au cours des mois à venir. D'ici là, il y a fort à parier que certains vont avoir du mal à trouver le sommeil...



Publiée le 21 janv. 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT