Produits & Services
La nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PME

Bataille du rail entre la SNCF et la Région qui demande une indemnisation de 15 à 20 millions d'euros...

Bataille du rail entre la SNCF et la Région qui demande une indemnisation de 15 à 20 millions d'euros...

Jean-Christophe Archambault, prochain directeur régional qui prendra le 2 mai la succession de Laurence Eymieu à la tête de la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes trouvera en arrivant dans son bureau un premier dossier épineux à traiter : celui de la suppression de vingt-et-un TER (Trains Express Régionaux) pour cause de manque de conducteurs ! Avec à la clef une demande d'indemnisation de 15 à 20 millions d'euros de la part de la Région.

Ces vingt-et-un trains express régionaux (TER) vont être supprimés quotidiennement  à partir du 4 avril et jusqu'à début juillet 2016, en raison donc d'une pénurie conjoncturelle de conducteurs. Belle gestion prévisionnelle de l'emploi au sein de la Dame du fer.. ! Ce que Guillaume Pepy, le président de la SNCF a d'ailleurs reconnu évoquant une "erreur de prévision du nombre de départs à la retraite des conducteurs de TER »...

"C'est ahurissant", s'est enflammé à juste titre le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes en charge des Transports, Patrick Mignola.

 Pour indemniser la Région et les voyageurs, ce dernier demande le quadruplement des pénalités initialement prévues par la convention TER, voire encore la rétrocession du bénéfice de la dernière année de la convention.


Ce qui reviendrait pour la première hypothèse au versement d'une compensation financière d'environ 15 millions d'euros ; et, mieux encore, de 20 millions, pour la seconde.

 En filigrane : la préparation de la future convention Région/SNCF

 Patrick Mignola, un chef d'entreprise savoyard (MoDem) met également dans la balance le mauvais fonctionnement de la SNCF concernant les trains régionaux, vis-à-vis de la ponctualité et de la régularité des trains, régulièrement dénoncées par de nombreuses associations d'usagers ; auxquels se rajoutent donc désormais la question du manque de conducteurs.

Il faut y lire aussi en filigrane dans cette réaction du vice-président aux transports de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la préparation de la prochaine convention qui liera la SNCF et la nouvelle collectivité présidée par Laurent Wauquiez, de 2017 à 2022.

 Pendant sa campagne des élections régionales, ce dernier avait à de nombreuses reprises dénoncé le manque de fermeté et de réactivité de la Région vis-à-vis de la SNCF et de ses manquements à répétition.

 Vingt-et-une fréquences supprimées

 Les suppressions de trains décidées par la SNCF touchent l'Isère et la Loire. Elles représentent près de 2 % du trafic global. Elles concernent les liaisons Saint-André-le-Gaz-Grenoble (huit fréquences), Saint-Étienne-Firminy (deux), Saint-Étienne-Montbrison (trois) et Saint-Étienne-Roanne (huit).

"Nous avons choisi des horaires qui permettent de diminuer au maximum les désagréments pour les voyageurs", plaide-t-on à la direction régionale de la SNCF en précisant qu'un total de 1 200 trains circulent chaque jour dans la région.

Une campagne d'information associant l'envoi de courriels, de SMS et la distribution en gare des nouvelles grilles horaires a d'ailleurs déjà été lancée pour que les désagréments soient les moins pesants possible pour les voyageurs.
Bref, un solide contentieux s'annonce entre la région Rhône-Alpes et la SNCF...en forme de bras-de-fer qui manifestement n'en est qu'à ses prémisses.

 Pour la Région, il s'agit de battre le fer(roviaire) tant qu'il est chaud...

Publiée le 27 mars 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT