Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Bourse : la peau de chagrin des valeurs régionales

Dominique LargeronBourse : la peau de chagrin des valeurs régionales

Depuis la fermeture cet été du bureau régional de Nyse-Euronext qui, à partir de Lyon, animait la communauté boursière en Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne et Franche-Comté, le paysage de la cote régionale s'est nettement aminci.

Havre en période faste, la Bourse devient un boulet en période de vaches maigres pour les entreprises qui y sont cotées : prix au plancher qui interdit toute opération, image détruite par la spéculation...

A chaque crise, des patrons de PME se sentent pris au piège, avec les contraintes d'un marché qui ne leur apporte plus le moindre avantage. Remplir des pages entières sur la rémunération des dirigeants, embaucher des avocats et des commissaires aux comptes, écrire des rapports de cinq cents pages, tout cela consomme du temps et de l'argent - au moins 500 000 euros par an, selon l'association Middlenext, qui représente les entreprises moyennes cotées

Ceci explique un paysage boursier régional quelque peu déboussolé en cette période de sortie de crise.

Chahutées par la crise, un certain nombre de sociétés cotées n'ont eu d'autre choix que de passer par la case Tribunal de Commerce avec dans le meilleur des cas un redressement judiciaire à la clef, souvent accompagné par un repreneur, à l'instar de Setforge (l'Horme dans la Loire), reprise l'année dernière par Farinia.

Une opération aussi souvent accompagnée par un retrait de la cote. En liquidation pure et simple, Europe Finance et Industrie du flamboyant Louis Thannberger ou Ideom dans l'Ain ont vu leur sort brutalement scellé d'un trait.

D'autres entreprises, à l'instar de Radiall, le leader français de la connectique basé près de Grenoble (Isère), ont tout bonnement décidé d'elles-mêmes de quitter la cote. Plus de vingt ans après son introduction en Bourse, la société qui a été présidée par Yvon Gattaz, ancien président du CNPF (aujourd'hui Medef), avant de passer le témoin à son fils Pierre, estime qu'elle n'a pas besoin de la Bourse.

Pour Pierre Gattaz, se retirer de la Bourse, c'est mettre fin à une parenthèse historique qui n'aurait pas dû voir le jour ! Car, depuis son introduction en juin 1989, Radiall n'a quasiment jamais fait appel au marché.

Elle a bien levé un peu moins de 40 millions d'euros d'obligation il y a deux ans et demi, mais les projets d'acquisitions envisagés ne se sont pas concrétisés. La majeure partie de cette somme non utilisée servira à financer le retrait de la Bourse estimé à 35 millions d'euros ! Car quitter la Bourse coûte aussi très cher.

Dernière raison de cet amaigrissement de la cote régionale, le grand ménage annoncé par Nyse-Euronext sur l'un des compartiments à s'être le plus développé ces dernières années : le Marché Libre. Sa souplesse a attiré de nombreuses entreprises. Or Nyse Euronext veut harmoniser au karcher sa structure tarifaire. La principale conséquence sera de mettre dehors près de quarante entreprises cotées en France laissant dans la nature leurs actionnaires.

Résultat : des entreprises régionales qui n'ont pas démérité comme Flip Technologie, Nicomatic, CTA, Neyrial et d'autres vont devoir d'ici la fin de l'année dire aussi adieu à la Bourse.

Certes, ce n'est pas encore la débandade. Quelques sociétés régionales, envisageraient même à nouveau au cours du second semestre 2010 de rejoindre la cote. Mais il est temps que Lyon Pôle Bourse, la nouvelle structure créée pour pallier le départ de Nyse-Euronext se mette en branle pour susciter un climat plus porteur. Et permettre aux sociétés de refaire appel à la Bourse pour investir à nouveau.

Qu'on le veuille ou pas, la Bourse apporte de la visibilité aux entreprises tout en autorisant la levée de fonds importants, sans pour autant les obliger à perdre le contrôle de leur capital. Elle a encore des atouts à faire valoir.

Publiée le 08 mars 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 08 mars 2010
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine
Actus, Bourse, Fonds d'investissements, Levée de fonds


HAUT