Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Comment donner un nouvel élan à l'économie et à l'emploi de la Métropole lyonnaise...

Dominique Largeron

Objectif, accueillir 100 nouvelles entreprises par an pour créer près de 2 000 emplois, faire grandir 200 pépites et faire émerger 10 nouvelles ETI lyonnaises... Gérard Collomb a présenté lundi au Conseil de la Métropole, sa stratégie économique pour les cinq années à venir. S'appuyant sur le fort développement de l'agglomération ces dernières années, ce projet est ambitieux et s'appuie sur quatre objectifs stratégiques : l'industrie, l'innovation l'attractivité et la formation...

Gérard Collomb l'industriel ! Depuis qu'il a pris les rênes de l'agglomération lyonnaise transformée désormais en Métropole, il n'a jamais changé de discours : l'avenir de Lyon passe par le maintien et si possible par le développement de son solide socle industriel. Une condition nécessaire pour lui, mais pas suffisante...

C'est ce qu'il va défendre lundi 19 septembre devant les conseillers métropolitains en présentant son nouveau programme de développement économique pour 2016/2021 qui trace les grandes lignes de la stratégie économique de la Métropole.

Objectif affiché dans le document de présentation : « Ce programme de développement économique vise à donner un nouvel élan à l'économie et à l'emploi sur le territoire, d'une part ; et en poursuivant les initiatives initiées ou soutenues par la Métropole et ses partenaires ayant fait leur preuve et en impulsant de nouvelles... »

On ne change pas une stratégie qui gagne. Les grandes lignes de la politique menée jusqu'alors sont conservées. Mais il s'agit d'améliorer encore les dispositifs existants pour les rendre plus efficaces.

Comme un leitmotiv depuis qu'il a accédé aux commandes de l'agglomération, l'accent est plus que jamais mis sur l'industrie.

Baisse de 4 % des effectifs industriels

Ce document veut ainsi répondre à la question : « Comment préserver la base industrielle de l'agglomération qui représente 18 % des emplois de l'aire urbaine ? Comment accompagner sa mutation vers l'industrie du futur, en saisissant les opportunités offertes par les transitions digitales et environnementales ? »

La Métropole lyonnaise a une caractéristique rare au sein des grandes villes françaises, elle bénéficie d'une base industrie solide.

Seul problème, en cinq ans, la baisse des effectifs industriels est de 4 %, bien moins il est vrai que le reste de l'Hexagone.

Comme le montre l'action menée depuis deux ans dans la Vallée de la chimie (« l'Appel des 30 »), la solution passera par le foncier.

Gérard Collomb veut ainsi « sanctuariser » certains sites destinés à de nouvelles industries.

Une mesure forte est proposée : la création d'un nouveau zonage réservé aux activités productives.

Le développement de l'industrie passera aussi par des réaménagements de sites (ZI Lyon Nord, ZI Lyon Sud, etc.), mais aussi la plaine Saint-Exupéry qui « présente le potentiel foncier le plus important ».

Des pôles entrepreneuriaux

La deuxième interrogation de ce document concerne l'innovation : Il veut répondre à la question : « Comment mieux accompagner les PME, mieux les soutenir, accélérer leurs démarches d'innovation, faciliter leur croissance, afin qu'elles continuent à être créatrices d'emplois ? »

Pour développer la création d'entreprises, Lyon bénéficie d'un dispositif envié : «  Lyon Ville de l'entrepreneuriat. »

Associant tous les acteurs de l'entrepreneuriat, il est parfois vécu comme un peu lourd. L'idée est cette fois de se diriger vers « une offre de guichet ». 

Nouveau aussi : la création de trois pôles entrepreneuriaux « permettant aux créateurs de trouver un lieu adapté à leurs besoins, proche de chez eux tout en étant au sein d'un écosystème ». Ils seront basés à Neuville, La Duchère et Givors. Un investissement de 15 millions d'euros.

 Une autre initiative figure dans ce projet : la création d'entreprises par les bénéficiaires du RSA. Elle vise une généralisation dès le début 2017.

Un solde commercial rhodanien en déficit

Troisième question à laquelle veut tenter de répondre ce Programme : « Comment préserver l'attractivité de la Métropole face à une concurrence toujours plus forte de la part de nombreuses autres métropoles européennes qui continuent à se développer, dopées " par des atouts spécifiques ? "

Il faut savoir que le solde commercial du Rhône (avant création de la métropole), présentait, en 2014, un déficit de 4,6 milliards d'euros, alors qu'il est largement positif au niveau de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour redynamiser l'international, un guichet unique - « hub métropolitain urbain » -, rassemblant toutes les offres disponibles d'aide à l'international, sera créé.

La Métropole compte aussi poursuivre ses actions en matière de « diplomatie économique » avec les missions régulières menées par Gérard Collomb accompagné de chefs d'entreprises, en Chine, aux Etats-Unis, au Japon, pour faire franchir les frontières nationales aux entreprises du territoire.

 Côté numérique, le projet table sur le «  projet de Fibre Grand Lyon ». Plus de 900 kilomètres de réseau doivent être installés d'ici 2018.

Il s'agirait aussi, pour donner un nouvel élan économique à l'agglomération, à rajouter aux domaines d'excellence qui ont largement fait leur preuve (sciences de la vie, greentechs et numérique),  de nouveaux domaines, tels que ceux concernant les objets connectés, la sécurité et la cyber sécurité, ainsi que l'assurance.

 La question sociale

 La dernière question à laquelle veut répondre ce Schéma de développement économique est sociale : « Comment mieux répondre au défi de la compétence et de l'employabilité des personnes, tout au long de la vie, mieux adapter les formations aux besoins des entreprises (métiers en tension » et favoriser le retour sur le marché du travail des publics qui en sont éloignés ? »

La Métropole compte pour ce faire sur les nouveaux leviers qu'elle a récupérés de l'ancien Conseil Général du Rhône et qui lui permettent d'agir de manière nettement plus profonde sur ce plan social.

Au final, les objectifs fixés sont ambitieux : accueillir 100 nouvelles entreprises par an pour créer près de 2 000 emplois, maintenir l'emploi industriel à 18 %, faire grandir 200 pépites et faire émerger 10 nouvelles ETI lyonnaises, etc.

 « Un document nul et non avenu » pour des élus de l’Ain de l’Isère et du Rhône

Tout le monde n'est cependant pas à l'unisson : la semaine dernière, des élus de la périphérie de la Métropole de Lyon, (de l’Ain, de l’Isère et du Rhône) ont dénoncé fermement ce programme économique, l’estimant même « nul et non avenu », reprochant l’absence de concertation entre les élus alors que certains des projets de la Métropole de Lyon auront un impact, au moins foncier, sur les communes limitrophes de l’agglomération lyonnaise...

Les regards appuyés de Gérard Collomb vers la Plaine de Saint-Exupéry et ses réserves foncières provoquent de nombreux boutons chez ces élus...

(*) Avec l'aide de documents d'Acteurs de l'Economie

Publiée le 18 sept. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT