Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise

Dans la discrétion, une forme de Small Business Act (privé) se met peu à peu en place.

Dominique Largeron

La France n'a pas de Small Business Act, comme aux Etats-Unis favorable aux PME, mais elle est en train de mettre en place un « Pacte PME » qui semble plutôt prometteur. Il compte à ce jour cinquante-huit grandes entreprises, presque toutes présentes en Rhône-Alpes. Le Grand Lyon qui chaque année lance pour 750 millions d'euros d'appels d'offres vient d'y adhérer...

Dans la discrétion, une forme de Small Business Act (privé) se met peu à peu en place.

On a beaucoup entendu parler pendant la dernière campagne des élections présidentielles d'un Small Business Act à la française.

 Le Small Business Act, aux Etats-unis, le pays des méga-entreprises, rassemble l'ensemble des mesures législatives  qui permettent aux PME de bénéficier d'un accès privilégié aux marchés publics, leurs permettant de faire bonne figure dans la compétition économique.

Depuis, on n'a plus guère entendu parler de ce Small Business Act, version frenchy.

En fait, avec une certaine discrétion il faut bien le dire, il a pris une forme privée, actuellement en train de se mettre en place.

Son nom : « Pacte PME ».

Il s'agit en fait d'une association qui a pour but de mobiliser les grands comptes pour favoriser le développement de PME ; et de ce fait, favoriser l'émergence des ETI (Entreprises de Taille intermédiaire).

Cinquante-huit grands comptes

Même si certains ministères sont partie prenantes, à l'instar de celui de l'Intérieur, l'Etat n'a plus grand chose à voir avec cette nouvelle histoire : cette association indépendante regroupe à ce jour quarante-trois organismes professionnels dont la CGPME et le Medef, les chambres consulaires et les pôles de compétitivité.

 Mais  surtout on y trouve cinquante-huit grandes entreprises, à l'instar de Sanofi, Alstom, EDF, la SNCF, Total, etc. Elle est actuellement présidée par Christophe de Maistre, le Pdg de Siemens France.

Parmi les projets que développe « Pacte PME », la création d'une plateforme favorisant l'achat aux PME.

 C'est dans une de ces directions qu'entend agir le Grand Lyon qui vient d'y adhérer.

 Une adhésion de poids si l'on sait que chaque année le Grand Lyon lance pour près de 750 millions d'euros d'appels d'offres.

D'après David Kimelfeld, n°2 du Grand Lyon, comme vice-président, actuellement, 60 % de cette somme, en valeur, va aux PME.

En adhérant à Pacte PME, le Grand Lyon entend aller encore plus loin « en utilisant toutes les ficelles possibles du code des marchés publics », assure David Kimelfeld.

 On sait en effet que les élus sont aussi corsetés par la loi et doivent être prudents pour ne pas être accusés de favoritisme.

Allotissements et innovation

Parmi les pistes lancées par David Kimelfeld pour développer le business des PME : « la mise en place d'un guichet PME permettant une mise en relation avec des prescripteurs pour présenter leur savoir faire » ; voire encore, « la mise en place d'outils et de procédures permettant de sourcer l'innovation. » En clair : il s'agit de s'appuyer sur les innovations des PME pour leur faciliter l'obtention de marchés.

 Pour le vice-président de l'instance communautaire, le Grand Lyon a déjà pas mal progressé sur ce terrain : « Nous faisons déjà la promotion de l'allotissement (*), nous communiquons auprès des prescripteurs du Grand Lyon sur les possibilités légales en matière d'achat durable, et nous présentons régulièrement la commande du Grand Lyon aux PME lors de conférences dédiées à l'achat public... »

 Est-ce suffisant ? Assurément non, même si la volonté apparaît désormais bien présente.

 Peut encore beaucoup mieux faire !

(*) Le découpage en différents lots des marchés publics les plus importants pour qu'ils puissent être accessibles aux PME.

Publiée le 10 nov. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT