Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

Le poker menteur du Musée des Tissus

Dominique Largeron

Une quasi-certitude : l'exceptionnel musée des Tissus de Lyon jusqu'à présent géré par la CCI sera sauvé. L'Etat s'est trop engagé pour qu'il n'en soit pas ainsi. Mais à la question de savoir qui va payer, on assiste à un jeu de poker menteur. Seul Laurent Wauquiez s'est engagé pour la Région, pendant que les industriels du textile préparent une Fondation..

Le poker menteur du Musée des Tissus

Le psychodrame en cours autour du musée des Tissus de Lyon recèle au moins une vertu. Tout le monde, à commencer par l'Etat et le Louvre reconnaissent qu'il contient un patrimoine exceptionnel qu'il serait impardonnable de laisser filer, en Chine par exemple !

 Petit rappel des dessous de cette affaire qui fait grand bruit à Lyon et a amené la signature d'une pétition par 81 948 personnes au dernier pointage. La CCI de Lyon devenue CCI Métropolitaine qui a vu ses ressources fondre comme neige au soleil n'a plus les moyens de dépenser chaque année 1,7 million d'euros : sa subvention d'équilibre qui permet chaque année d'éponger le déficit du musée lyonnais. Elle a lancé un appel à l'Etat.

 D'où l'organisation, vendredi 22 janvier, à la préfecture du Rhône d'une réunion dite de la « dernière chance ».

 Celle-ci a permis à l'Etat par la bouche du préfet, Michel Delpuech et d'Isabelle Maréchal, inspectrice du Patrimoine au ministère de la Culture de dire tout le bien qu'ils pensaient de ce musée.

 Le Musée des Tissus : un joyau

 Une étude a été commandée par le ministère de la Culture qui confirme -ce que les Lyonnais savent bien- qu'ils ont un joyau dans leur main. Par la richesse de ses collections, le musée des Tissus est unique au monde. Seul hic : la chose était jusqu'à présent plus connue en Asie qu'en France.

 A telle enseigne que Laurent Wauquiez, peu après cette réunion, lors de ses vœux à la Région a fait état de l'intérêt des Chinois pour le musée.

 Autre conséquence de cette réunion de la dernière chance : le cercle des sauveteurs du musée s'est élargi. Outre la CCI, propriétaire du musée, on trouve désormais les professionnels du Textile réunis au sein d'Unitex, la Métropole, la Ville de Lyon, la Région représentée par sa nouvelle vice-présidente à la Culture, Florence Verney-Carron, ainsi que les musées du Louvre et des Arts Décoratifs à Paris. Sans oublier l'Etat bien entendu, à la manœuvre comme Samu.

 Peu de concret est sorti de cette réunion, chacun des participants, apparemment se refusant à étaler son jeu, en l'occurrence à dire ce qu'il entend mettre au pot chaque année pour sauver ce musée.

 Seuls deux participants ont en revanche annoncé qu'il entendait participer financièrement, mais sans citer de chiffres précis : Laurent Wauquiez, un peu plus tard, lors de ses vœux au Conseil régional : «Je ne veux pas d'une région qui soit passive. En ce ce qui concerne le Musée des Tissus, la Région est prête à y aller, elle est prête à investir... », a-t-il assuré .

 Unitex veut créer une Fondation

 Autre partenaire qui s'est dit prêt à mettre au pot : les professionnels du textile réunis sous la bannière Unitex qui ont annoncé la création d'une Fondation.

 Une prochaine réunion doit avoir lieu d'ici deux à trois semaines pour entrer enfin dans le concret : pour savoir qui met quoi sur la table. Et définir la future gouvernance du musée.

 Ce serait tout-de même le diable si ces partenaires ne trouvaient pas un accord pour mettre sur la table 1,7 million d'euros, somme tout de même modique au regard de l'enjeu.

 Ou plus, car pour Michel Delpuech, préfet du Rhône, il s'agit en fait de donner plus de moyens au musée à l'avenir pour qu'il rayonne encore plus, conformément à la richesse de ses collections. Si c'est in fine le cas, la crise en cours aura été salutaire, mais il va falloir vite entrer dans le dur...



Publiée le 24 janv. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT