Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

Les entreprises touchées aussi par la fracture numérique

Nous, journalistes avons tendance à nous focaliser sur les entreprises qui sont actuellement en pointe sur la transition numérique. C'est oublier que la fracture numérique n'existe pas seulement au niveau des particuliers, mais aussi à celui des entreprises comme vient de le révéler un sondage quelque peu inquiétant...

Ce sondage Cesi/Ipsos/Le Figaro, issu de l'Observatoire Social de l'Entreprise s'est donné pour but de faire le point sur la transition numérique et son impact sur les entreprises.

Et le résultat est plutôt surprenant : les chefs d'entreprise sont peu nombreux à juger essentielle la transition numérique.

Très précisément, moins d'un chef d'entreprise sur trois juge le sujet de la transition numérique stratégique pour son entreprise.

Plus l'entreprise est petite, plus le chef d'entreprise est dubitatif. Ainsi, les dirigeants d'entreprise de un à neuf salariés, se montrent très majoritairement sceptiques : seuls 29 % d'entre eux jugent le sujet stratégique ou essentiel !

Reste que la vague numérique ne s'est pas arrêté à la porte des TPE.

Ainsi, au global tous types d'entreprises confondues, pour 47 % des entrepreneurs, le numérique constituerait un simple phénomène de mode ! C'est une opinion partagée par une majorité de dirigeants dans le secteur du BTP (57 %), par exemple.

Un paradoxe, par ailleurs car les dirigeants des PME de plus de 250 salariés et plus, reconnaissent volontiers-ils sont 52 % à le dire- qu'il ont souvent déjà ressenti les conséquences de la transition numérique sur leur business.

Pour 52 % d'entre eux, ces conséquences portent sur leur stratégie de relation client et pour 51 % sur le degré de concurrence des entreprises sur leur secteur.

Côté emploi, l'appréhension du numérique n'est pas la même du côté des salariés ou des chefs d'entreprise.

Pour 28 % des salariés, la transition numérique va avoir pour conséquence de faire baisser les effectifs de l'entreprise (28 % dans l'industrie et 25 % dans le commerce).

Et ce, alors que les chefs d'entreprise se montrent moins enclins à penser que cette évolution aura pour conséquence une diminution des effectifs : 11 % seulement le pensent.

Qu'est-ce que les réponses à ce sondage induisent ? D'abord que la transition numérique, et plus grave, son impact sur l’emploi et la formation, sont particulièrement sous-estimés.

Ne pas confondre révolution informatique et transition numérique

L'autre réflexion de ce sondage est que beaucoup au sein des entreprises confondent encore révolution informatique et  transformation numérique

 La transformation numérique c’est un cycle totalement différent.

Elle est en train de tout transformer : les business models, l’organisation du travail, etc. Sans oublier que, pour la première fois, la transformation vient du grand public.  L’innovation vient du consommateur, du citoyen. Autant de notions nouvelles, difficiles à intégrer, qu’il est urgent que les entreprises, leurs patrons et les salariés prennent en compte.

 Pas une entreprise, pas un secteur n'y échappera. On peut penser d'ailleurs que les petites structures plus souples devraient avoir plus de faculté d'adaptation.

Reste une conséquence lourde à laquelle il faudrait rapidement songer au sein des entreprises : il va s'avérer nécessaire d'adapter la formation professionnelle à chacun des métiers en plein bouleversement.

Chaque salarié dans chaque métier va devoir intégrer une culture numérique de l’environnement qui est en train de bouleverser son poste. Vu les résultats de ce sondage, on en est encore loin...



Publiée le 17 mai 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

De faibles investissements numériques pour le TPE/PME françaises[ 18/05/16 - ]
On le sait depuis des années mais la France, 5 ème économie mondiale en termes de PIB, ne se place qu’au 23 ème rang mondial en termes d’investissements numériques et de créations de sites Internet pour les TPE et les PME. Par conséquent, l’emploi dans le numérique représente à peine plus de 3% de la population active française contre plus de 7% au Royaume-Uni et 10% aux
Etats-Unis. De plus, la France est l’un des rares pays à connaître un ralentissement significatif du développement de l’économie numérique, alors que les principales économies concurrentes continuent de croître à un rythme très soutenu.
Des propositions sur http://www.solocalgroup.com/sites/default/files/documents/Note%20de%20conviction%20sur%20la%20fiscalit%C3%A9%20de%20l'Atelier%20de%20la%20comp%C3%A9titivit%C3%A9%20-%20Solocal%20Group.PDF
La cécité des dirigeants en matière de transfo numérique[ 18/05/16 - Fabienne BILLAT ]
Bravo pour cet article qui distingue informatique et transfo numérique. Qui fait jour sur le manque de discernement des DG sur leurs besoins en la matière et freinent leurs initiatives. Superbe.


HAUT