Produits & Services
Ecole de langue pour enfants, ateliers loisirs 5-12 ans en anglaisMes P’tits Ateliers du Monde s’installent aussi en villeSecrétariat externalisé, votre assistante administrative à temps partagéLe secrétariat externalisé : une opportunité pour l’entreprise en plus d’une aubaine pour le dirigeantDécouvrez L’îloz’, un écrin de Nature préservée pour vos séminaires d’entreprises à LyonDécouvrez L’îloz’, un écrin de Nature préservée pour vos séminaires d’entreprises à LyonLocation de grands espace pour vos salons et showrooms professionnels, expertise et accompagnementHippodromes de Lyon : grands espaces, expertise et accompagnement pour vos salons et showrooms professionnels Événements d’entreprises en plein air à Lyon, le Grand Parc Miribel Jonage est fait pour vous Événements d’entreprises en plein air à Lyon, le Grand Parc Miribel Jonage est fait pour vousPartenaire de vos événements d’entreprise, Voulez-Vous Grand LyonVoulez-Vous Grand Lyon : le partenaire de vos événements d’entrepriseLieu incontournable de vos événements professionnels à Lyon - Le Château de RajatLe Château de Rajat, lieu incontournable de vos événements professionnels à LyonOnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 des lyonnaisRedécouvrez le bowling avec OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 de Lyon !Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez votre soirée d’entreprise inoubliable chez Voulez-Vous Grand Lyon Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesVos enfants apprennent l'anglais en s'amusant dès le plus jeune âgeSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGN

Les leçons d'une jacquerie en jaune

Dominique Largeron

Les sociologues le savent bien : toute relance de l'économie est propice aux mouvements sociaux. C'est ce qui se passe actuellement, alors que la croissance est repartie avec un peu plus de vigueur l'année dernière (+ 2,2 % de PIB en 2017), après les soubresauts dus à la sévère crise de 2008, les oubliés de la reprise ont à juste titre fait entendre leur voix. On pouvait s'y attendre...

La reprise, on le voit bien à Lyon où les emplois se sont multipliés et où la croissance est fortement repartie, a surtout pour l'heure bénéficié aux grandes métropoles. Et ce, accentuant un phénomène de métropolisation, faisant en sorte que les plus grandes villes, branchées sur l'économie/monde grâce à leurs connexions aériennes et ferroviaire denses, accaparent une part croissante de la richesse nationale.

Et ce, au détriment des quinze millions de Français qui vivent aux franges ou loin des métropoles qu'ils ont souvent dû quitter, le prix de l'immobilier ayant flambé du fait même de cette croissance, pour s'installer dans les campagnes où la concurrence immobilière est faible.

Ce sont ces Français au chômage ou bénéficiant de faibles salaires, aux fins de mois compliquées qui sont sortis dans les rues, ronds-points et autoroutes samedi avec leur gilet jaune.

Tous les témoignages engrangés sur place convergent : alors qu'il leur apparaît que l'activité repart en France, ils ont l'impression d'être totalement laissés pour compte, abandonnés et de surcroît de ne bénéficier d'aucune considération.

Comme ils l'exprimaient dans leurs banderoles, le carburant n'a été que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase de la colère. Les taxes, à l'instar non seulement de celles des carburants, mais auxquelles il faut y ajouter les contrôles techniques qui vont augmenter le 1er janvier qui les concernent directement, mais aussi les assurances, etc. Ils voient leurs dépenses contraintes augmenter année après année car ils n'ont d'autre choix que d'utiliser leur voiture.

 Quand Emmanuel Macron est arrivé à l'Elysée il avait annoncé sa volonté de pacifier la France. Ce mouvement prouve que pour ce faire, il ne faut laisser personne sur le bord de la croissance.

Un défi de taille

Le défi est de taille pour le gouvernement et sa majorité. Ce ne sont pas quelques centimes de plus ou de moins sur les carburants qui apaiseront la colère qui perdure en ce début de semaine et qui pourrait bien encore perdurer.

Il va falloir qu'Emmanuel Macron exerce le pouvoir de façon moins verticale, en associant  davantage les élus locaux et la société civile.

 Pour l'heure il n'a pas répondu favorablement à l’appel de Laurent Berger, le leader de la CFDT qui proposait une forme de Grenelle sur la transition écologique. Une proposition qui aurait pu constituer une manière habile de sortir de la crise.

Mais il est vrai qu'il aurait fallu aussi accepter que les fruits éventuels de ce Grenelle proposé soient ensuite distribués.

Le gouvernement a raison de camper sur la transition écologique, mais il lui faut l'accompagner beaucoup mieux et lui donner, non seulement du sens, mais aussi la doter d'un vrai accompagnement pour ceux qui en sont les premières victimes.

Certes, ce mouvement des « gilets jaunes » est brouillon, il n'a pas de véritables représentants, mais il s'enracine en profondeur : il pourrait bien, si le gouvernement ne réagit pas mieux, jouer le rôle du sparadrap du capitaine Haddock dont l'exécutif pourrait avoir beaucoup de mal à se défaire...

Publiée le 19 nov. 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT