Produits & Services
La nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PME

Musée des Tissus : Wauquiez prend la main et joue les sauveteurs

Musée des Tissus : Wauquiez prend la main et joue les sauveteurs

Cela ressemblait à certains départs cyclistes où chacun des participants fait assaut de...lenteur.

Le dossier du musée des Tissus s'encalminait donc, la CCI, propriétaire des lieux s'impatientant chaque jour un peu plus. La menace de fermeture se faisait chaque semaine plus lourde...

Arrive alors Laurent Wauquiez, le président d'Auvergne-Rhône-Alpes, qui vient de tenter de débloquer le projet en lançant une initiative qui, elle, pourrait réussir.

La Métropole guère encline à se mobiliser sur ce dossier, alors qu'elle a d'autres fers au feu, c'est la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui prend ainsi la tête d'une « large mobilisation des acteurs privés et publics ». Un cycliste a enfin tenté le sprint.

Dix millions d'euros

Ce nouveau projet de sauvetage, le dernier, on l'espère, s'est déroulé mercredi 31 mai, à l'issue d'une réunion au cours de laquelle le cabinet In Extenso, mandaté par l'Etat, la Région et les professionnels d'Unitex, a présenté ses propositions pour débloquer le dossier.

L'équipe d'In Extenso a présenté plusieurs pistes dont une « correspond dans ses contours au projet que la Région souhaite porter », a expliqué à l'issue de cette réunion, Florence Verney-Carron, vice-présidente de la région, déléguée à la Culture.

Quel est donc ce projet qui serait apte à sauver le musée des Tissus, ainsi que son grand frère, le musée des arts décoratifs, contigu ?

« Sous condition d'un engagement des partenaires publics et privés », la Région annonce que maintenant, elle est prête à apporter un million d'euros au musée chaque année, à partir de 2018, en fonctionnement ; et la moitié du coût de l'investissement, soit 10 millions d'euros.

Un doublement, pour ce dernier chiffre, par rapport à ce que Laurent Wauquiez avait mis sur la table, l'année dernière. Un progrès très significatif, donc.

La Région met donc de l'argent, beaucoup d'argent, en souhaitant être accompagnée par les autres partenaires, mais ce faisant, elle y met aussi un certain nombre de conditions.

« Un projet innovant »

« Ce projet passera inéluctablement par un projet innovant qui devra dynamiser l'établissement, lui redonner les moyens de son excellence et d'une ambition nationale et internationale retrouvée », a ainsi expliqué Florence Verney-Carron.

Dans ce projet, on trouve notamment « la création d'un fonds de dotation, ainsi que celui d'un réseau de mécènes, des expositions temporaires de grand renom, une restructuration du site, la création d'un pôle de recherche sur les tissus ; et enfin, le développement de partenariats à l'international. »

Le directeur quitte le musée...

Il s'agirait également d'inscrire le musée, actuellement fermé sur lui-même dans le cadre d'un projet urbain « proposant une offre de services nouvelle, restauration, boutiques, show-rooms, terrasses et jardins. »

Bref, un projet qui ressemble à une sortie par le haut.

Reste désormais aux autre partenaires que sont l'Etat, la CCI, la Ville et la Métropole à accompagner ce projet, mais pas que moralement...

Mais sachant que c'est la Région qui fournira les plus gros efforts, cela semble possible.

Première étape du plan ? Lundi 6 juin, l'on apprenait que Maximilien Durand, directeur depuis 2011 quittait le musée.

"Une décision prise d'un commun accord entre la CCI de Lyon Métropole et Maximilien Durand", précise la Chambre de Commerce.

Une nouvelle donne destinée à ne pas faire obstacle à un changement de propriétaire du musée ? En attendant, c'est le directeur général de la CCI qui assure l'intérim.

Du côté de la CCI on ne cache pas sa satisfaction à l'évolution du dossier : "Les propositions de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont été étudiées avec une grande attention. Elles ont le mérite de tracer une vraie ambition pour les musées", se félicite Emmanuel Imberton, le président de la Chambre de Commerce qui reste malgré tout prudent.

La discrétion des industriels du textile...

Reste que les industriels du textile, rassemblés au sein d'Unitex, très, très discrets depuis le début de la saga « musée des tissus » devront aussi mettre la main à la poche...

Bref, une fois que tout le monde ratifiera cet ultime projet, en souhaitant enfin que ce soit le bon, le musée des tissus new look pourrait rouvrir en 2020. Lesdits tissus retrouveraient alors des couleurs vives et s'inscriraient dans le cadre d'une ambition apte à susciter-enfin- l'enthousiasme.

Le dénouement définitif est prévu pour début juillet...



Publiée le 31 mai 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT