Produits & Services
OnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart, le spécialiste du karting Indoor, propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électrique Location de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle chez Voulez-Vous Grand Lyon Créez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]

Risques sérieux de déraillement de la liaison à grande vitesse Lyon-Turin

Dominique Largeron

Ce serait une grande désillusion et un sacré gâchis d'argent public, mais c'est ainsi : à nouveau la liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin se retrouve dans une impasse et on ne peut totalement exclure son abandon. La raison : la situation politique italienne qui pourrait faire l'affaire des opposants au projet en France...

Risques sérieux de déraillement de la liaison à grande vitesse Lyon-Turin

La preuve que la situation se tend en Italie et que les clivages politiques se creusent.

Alors que l'on n'entendait jusqu'à présent en Italie que les partisans du « non », pour la première fois, les « pro » Lyon-Turin sont sortis samedi dernier pour manifester dans les rues du centre de Turin.

Et ce, en nombre : de 30 à 40 000 personnes ! Les promotrices de la manifestation, elles-mêmes ont été surpris de ce succès.

Cette manifestation inédite fait suite à l'adoption le 29 septembre dernier par la ville de Turin, dirigée par le Mouvement 5 étoiles d'une motion demandant officiellement l'arrêt de la liaison Lyon-Turin.

Organisée à l'initiative de sept femmes entrepreneuses, cette manifestation a également lancé une pétition intitulée « Si, Torino va avanti » (« Oui, Turin va de l'avant ») qui a réuni 100 000 signatures en quelques jours !

Les optimistes pourraient affirmer que cela fait vingt ans que cette liaison bien entamée, désormais fait l'objet de polémiques et d'oppositions et qu'elle s'en est toujours sortie, mais cette fois, l'affaire est sérieuse.

Le Lyon-Turin fait en effet l’objet de négociations serrées au sein de la coalition gouvernementale italienne, entre le Mouvement 5 étoiles (M5S, anti-système) de Luigi di Maio, qui y est opposé, et la Ligue (située à l'extrême-droite) de Matteo Salvini, qui le soutient. Une bonne raison à cela, ce dernier parti est fortement implanté en Italie du Nord qui a tout intérêt à son existence. C'est d'ailleurs ce que dit la majeure partie de son électorat, notamment celui composé de chefs d'entreprise.


A l'arrivée, une sacrée cacophonie à la tête de l’Etat italien et des négociations au couteau entre les deux partis au pouvoir dont le Lyon-Turin pourrait pâtir.

Le monde de l’entreprise est d’ores et déjà monté au créneau. « L’Italie est le deuxième pays manufacturier d’Europe. Il est dans son intérêt d’avoir de grandes infrastructures», a souligné Vincenzo Boccia, le patron de la Confindustria, le Medef italien.


Un responsable des organisations du commerce et des transports, Paolo Ugge, a, lui, de son côté, jugé « inacceptable qu’une infrastructure stratégique puisse être sacrifiée comme monnaie d’échange ! »

« Une analyse coût/bénéfice »

Le problème est en effet que dans les tractations politiques en cours entre les deux partis de la coalition gouvernementale qui s'entendent de moins en moins, le gouvernement pourrait donner raison au M5S, qui a déjà subi un camouflet avec la poursuite du projet de gazoduc Trans-Adriatic Pipeline, dont il avait pourtant promis l’arrêt à ses électeurs.

 La décision sera prise à l’issue d’une « analyse coût-bénéfice », a assuré le Premier ministre italien, un économiste, Giuseppe Conte.

Côté français : l'arme au pied

Difficultés supplémentaires : les atermoiements italiens pourraient faire l'affaire, côté français, des opposants qui rechignent à sortir du bois, mais restent l'arme au pied.

Certes, le Lyon-Turin est toujours inscrit dans la programmation des infrastructures du gouvernement français, même s’il ne semble pas susciter un enthousiasme délirant à Paris : cela pourrait quelque part arranger ledit gouvernement si les Italiens jetaient l’éponge les premiers...


Le coût du seul tunnel dont, rappelons-le, les travaux ont déjà bel et bien commencé, est estimé à 8,6 milliards d’euros, financés à 40 % par l’Union européenne, à 35 % par l’Italie et à 25 % par la France.

« Il y a des interrogations qui sont légitimes. Je comprends que le gouvernement italien se demande s’il y a de la rentabilité. Au bout du compte, c’est le contribuable qui paie », avait ainsi déclaré le ministre de l'économie Bruno Le Maire. On a connu déclaration plus enthousiaste !

Un recouvrement des sommes versées, au cas où..?

La région Rhône-Alpes-Auvergne, la Métropole de Lyon et les milieux économiques qui seraient les grands gagnants si le projet repart sur de bons rails, auraient intérêt à se mobiliser plus encore.

Et l'Europe dans tout cela ? Elle prend de la hauteur et pousse la France et l'Italie à poursuivre la construction.

 Il ne faut pas oublier que l'Union Européenne a déjà versé 370 millions d’euros entre 2007 et 2013, et qu’un financement de 814 millions a été signé pour la période 2014-2020 (dont 120 millions déjà versés).

 Il faut savoir aussi et cela aussi peut peser : une suspension du projet pourrait entraîner le recouvrement total ou partiel des fonds versés. Mais cela sera-t-il suffisant pour faire revenir le gouvernement italien à la raison ?

 Les semaines à venir vont être cruciales pour l'avenir de la liaison ferroviaire transalpine qui décidément n'aura jamais cessé de susciter des sueurs froides chez ses promoteurs...

Publiée le 12 nov. 2018 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'édito de la semaine

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT