Vidéos des l'entreprise

PLATINIUM LANGUE

Entretenir son anglais grâce à la V.O (Version Originale) et notamment avec le coffret vidéo de la saison 1 de Supergirl

Après avoir été longtemps considérée comme un sous-genre, parce que populaire, la série télévisée a depuis plus d’une décennie le vent en poupe et, désormais, le droit de cité. Grâce au développement du câble et du satellite, sans compter l’émergence des plateformes VOD et autre replay auxquels tous les plus grands networks du monde entier ont été contraints de s’adapter, la série télévisée fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. Et, comme chacun le sait, parler anglais est devenu crucial à notre époque, tant au niveau personnel que professionnel ! En outre, il a été prouvé par de récentes études que regarder nos séries préférées et autres films en version originale permettait d’entretenir son anglais, tout en permettant d’enrichir son vocabulaire et d’améliorer son accent. Pour vous, Institut-Langue.COM a donc décidé, en partenariat avec les plus grandes majors (Warner Bros, Fox/Pathé/Europa, Universal Pictures, Disney, M6 vidéo, Metropolitan FilmExport, Sony Pictures et bien d’autres) de vous tenir informer des meilleures sorties vidéo du moment.

Supergirl Saison 1

Le féminisme télévisuel reprend des couleurs !

Après la retraite bien méritée des sorcières de Charmed, celle anticipée des ensorceleuses de Witches of East End après deux saisons seulement et l’éviction inopinée de Wonder Woman par la CW, le girl-power semblait vivre ses dernières heures sur le petit écran. Mais, c’était sans compter sur le retour tant attendu, voire inespéré, d’une certaine Kara Zor-El, soit la cousine kryptonienne d’un certain Kal-El plus connu sous le nom de Superman.

L’arrivée de Supergirl, campée par la plantureuse Melissa Benoist vue récemment dans Whiplash et qui a fait ses premières gammes dans la série Glee, illumine de nouveau le féminisme télévisuel du monde entier de ses couleurs chatoyantes.

En effet, le premier épisode de cette série, développée par Greg Berlanti, Alisson Adler et Andrew Kreisberg, peut se targuer d’avoir réalisé le meilleur démarrage de la rentrée télévisée américaine de la saison 2015-2016. En rassemblant pas moins de 12,96 millions de téléspectateurs avec un joli taux de 3,1 % sur les 18-49 ans, l’apprentie superhéroïne a atteint ainsi le firmament de l’audimat, surpassant ainsi les nombreux espoirs que ses créateurs et autres producteurs avaient placés en elle. Ce qui est un véritable exploit pour la petite lucarne qui avait tendance, jusque-là, à moins fédérer que le grand écran sur le sujet !

Surfant sur les succès planétaires cinématographiques des Avengers, Les Gardiens de la Galaxie et autres X-Men qui ne semblent pas de démentir depuis quelques années au cinéma, et suivant les traces d’un certain Arrow ou encore Flash à qui Smallville a sans nul doute ouvert la voie, Supergirl nous narre le quotidien hors-norme de Kara. Cette dernière n’était qu’une adolescente lorsque Krypton a explosé et qu’elle a été envoyée sur Terre par son père Zor-El (Robert Grant) et sa mère Alura Zor-El (Laura Benanti) pour veiller sur son plus jeune cousin, Kal-El. Contre toute attente, elle se retrouve coincée pendant plusieurs années dans la Fantôme Zone où, grâce à un sommeil artificiel, elle ne prend pas une seule ride. Et, alors qu’elle refait surface sur Terre où son cousin est devenu entre-temps Superman, la jeune alienne est recueillie par une famille d’adoption humaine, les Danvers. À ses côtés, elle apprend à maîtriser ses pouvoirs, mais surtout à les dissimuler pour ne pas finir en rat de laboratoire. À l’aube de sa vingt-quatrième année, elle mène une vie bien tranquille loin de son célèbre cousin. En outre, elle gagne son pain quotidien comme employée dans un grand média de National City menée d’une main de fer par l’indomptable Cat Grant (Calista Flockhart). Un rôle truculent qui n’est pas sans nous rappeler une certaine Miranda Priestly dans Le Diable s’habille en Prada ! À l’instar de Clark, la jeune femme va très vite devoir se plier au jeu compliqué de la double identité. En effet, un avion en détresse, dans lequel se trouve sa sœur Alex (Chyler Leigh), va la contraindre à dévoiler ses incroyables capacités aux habitants de la ville qui ne tarderont pas à la baptiser Supergirl.

À mi-chemin entre Loïs & Clark, les Nouvelles Aventures de Superman (dont elles ont hérité les plateaux de tournage) et Smallville, les nouvelles péripéties télévisuelles de la native de Krypton promettent d’ores et déjà d’être haletantes. Surtout, si on en croit les menaces auxquelles Supergirl devra faire face, tout en étant guidée par Superman, lequel veillera au grain en lui prodiguant de nombreux conseils afin de ne pas attirer tous les regards sur elle ! Supergirl survivra-t-elle à sa première saisonou disparaîtra-t-elle dans les abysses de l’audimat ? Affaire à suivre…

R.A

Distributeur : Warner Bros

Origine : Américaine

Date de sortie : 5 juillet 2017

Créateurs & showrunners : Allison Adler, Andrew Kreisberg & Greg Berlanti

Distribution : Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Calista Flockhart, Chyler Leigh, David Harewood, Jeremy Jordan (II)…

Genre : Drame science fiction & action

Durée : 20 épisodes de 42 minutes

Les points forts du coffret Blu-Ray & DVD : Pas de bonus annoncé !


plus d'infos sur Entretenir son anglais grâce à la V.O (Version Originale) et notamment avec le coffret vidéo de la saison 1 de Supergirl
Publiée le 02 sept. 2017 
Figure dans les rubriques
Actus blog


HAUT