PREVENTION ET PERFORMANCE

FACTEURS ORGANISATIONNELS ET HUMAINS - VERS UNE CULTURE HSE PARTAGEE

Gilles SERVARIE

14 mars 2017 - Une journée de réflexion et d'échanges pour trouver des clés d'évolution de votre culture Sécurité

journée thématique organisée à Grenoble le 14 mars prochain.

Les situations auxquelles sont confrontées les entreprises sont de plus en plus complexes et requiert de plus en plus d’agilité pour s’adapter aux contextes évolutifs.

Le thème de la sécurité et, d’une manière plus générale, de la maîtrise des risques HSE fait partie de cet ensemble de problématiques complexes que les organisations ont à cœur de prendre en charge.

Les dernières décennies ont apporté une contribution notable à la performance HSE, que ce soit par les dimensions techniques, les systèmes de management et la réglementation.

Valoriser cet héritage est important pour capitaliser sur ce qui a fonctionné, valoriser les acteurs qui ont contribué à ce parcours et nous ancrer dans une dynamique positive.

Regarder « d’où nous venons » et « où nous sommes » me met personnellement dans une logique de reconnaissance et de gratitude par rapport à tout ce qui a été réalisé.

Pour autant, les organisations se heurtent à ce que l’on appelle, de plus en plus fréquemment, « un plancher de verre », qui matérialise une limite à la poursuite des progrès.

Il est clair que les éléments de contexte, économiques, sociétaux, organisationnels, …sont autant de tendances lourdes qui influent directement sur les organisations, avec une logique de résultats à court terme qui inhibe parfois, voire souvent, la construction d’une vision, d’une ambition, qu’elles soient partagées ou pas.

« Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait pas où il veut aller » nous disait Sénèque.

Pour autant, le déficit de vision n’est qu’un élément parmi d’autres pouvant être à l’origine de ce « plancher de verre »

C’est, justement là, que le fait de se concentrer sur les Facteurs Organisationnels et Humains de l’entreprise offre une perspective de retrouver des fonctionnements fluides en, par exemple :

  • Développant l’envie de comprendre ce que l’autre veut dire exactement au lieu de s’arrêter rapidement à notre interprétation des choses (cf « Accords toltèques » de Don Miguel Ruiz)
  • Partageant nos représentations de manière à ce que chacun s’exprime et se positionne
  • Utilisant les dysfonctionnements comme une opportunité d’analyse collective, génératrice de SENS et de LIEN pour chacun et les équipes
  • Permettant explicitement la possibilité de remise en question des processus existants
  • En nous concentrant sur les besoins des Hommes et des Collectifs…

Tous ces éléments peuvent paraître évidents pour bon nombre d’entre nous et, pourtant, sommes-nous si sûrs que ce que nous mettons en œuvre est toujours cohérent avec ces différents axes ?

Faire évoluer certaines de nos postures, certains de nos comportements, certaines de nos croyances est un des enjeux de la réflexion que nous pouvons mener et, probablement, que nous devons mener pour accéder à de nouveaux modes de fonctionnement.

 « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein

Un élément, qui nous autorise à être confiants dans nos capacités à relever ces défis, est que tout est là, disponible avec la ressource offerte par l’intelligence collective, la créativité de nos équipes.

Ces enjeux et réflexions, nous vous proposons de les partager lors d’une journée thématique organisée à Grenoble le 14 mars prochain.

Pour en savoir plus ou vous inscrire :

consultant.xavierdelaigue@sfr.fr - 06 01 31 62 04

http://www.integrale-performance.com/m-241-facteurs-organisationnels-humains.html

gilles.servarie@preventionetperformance.com - 07 87 07 93 76

http://prevention-et-performance.weebly.com/formation.html

Télécharger le fichier

 556 Kilo octets
plus d'infos sur FACTEURS ORGANISATIONNELS ET HUMAINS - VERS UNE CULTURE HSE PARTAGEE
par SERVARIE Gilles. Mis à jour le 07 févr. 2017
Figure dans les rubriques
PREVENTION ET PERFORMANCE


HAUT