PREVENTION ET PERFORMANCE

La maîtrise des risques professionnels comme élément de performance essentiel : les FOH ou Facteurs Organisationnels et Humains

Gilles Servarie

La maîtrise des risques professionnels est un élément de performance essentiel pour les organisations. Les facteurs organisationnels et humains viennent en complément de la mise en œuvre des connaissances techniques, des exigences réglementaires et des systèmes de management. Mettre l’homme au cœur de la maîtrise des risques, c’est développer une véritable philosophie de management. Explications.

FOH : élément clé de performance - conseil et accompagnement des PME

Réduire les risques par la technique et la réglementation

Depuis le début de la révolution industrielle, les organisations ont tenté de réduire les risques. Historiquement, ce sont les pouvoirs publics qui ont en premier imposé des règlements et incité les industriels à développer des moyens de maitrise technique.

La réglementation constitue aujourd’hui une immense et très complexe somme d’exigences. Paradoxalement, cette complexité constitue parfois une réelle source de risque. 

Pour autant, respecter la réglementation constitue encore et toujours un levier essentiel d’amélioration. Il est du devoir d’un chef d’entreprise de s’efforcer de la mettre en œuvre.

Développer la prévention avec les systèmes de management

Se protéger par le seul et strict respect des règles ne suffit pas car il est nécessaire pour les organisations de développer une culture de l’anticipation et de la prévention.

Les référentiels de management ont été conçus –et le sont toujours- par un travail collectif des entreprises. Ils contribuent à structurer les organisations et à faire de la maîtrise des risques un puissant levier de leur performance.

Cependant, dans de très nombreux secteurs, la courbe des accidents s’infléchit. Parfois même, elle repart à la hausse. A cela s’ajoute une prise en compte plus forte des risques à long terme (risques chimiques, risques psychosociaux,…).

Développer l’intelligence collective pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui

Par rapport à ce qu’il était au début de la révolution industrielle, le monde s’est profondément métamorphosé.

Aujourd’hui traversé par des tendances lourdes (révolution numérique, bouleversements sociétaux, complexification des exigences réglementaires…), le risque est plus qu’avant protéiforme. Il est devenu d’une telle complexité et d’origine tellement systémique qu’il devient impossible désormais d’en attribuer la compréhension et la maîtrise à la seule compétence des experts. Il devient indispensable de penser la sécurité autrement et de l’inventer collectivement.

Les facteurs organisationnels et humains tendent à devenir un sujet essentiel. Il s’agit en effet de rendre les organisations encore plus agiles, de faire appel aux compétences et aux talents de tous les acteurs et de développer, comme un art, le partage des représentations.

Les relations humaines et la qualité des interactions entre les acteurs deviennent premières. A tous les niveaux de l’organisation, chacun doit apprendre à choisir la posture relationnelle la plus efficace et la plus appropriée en fonction des enjeux du moment.

C’est une question d’ajustement permanent. Cela ne peut pas totalement s’improviser. Cela demande un véritable apprentissage.

Il est illusoire et certainement totalement infondé de prétendre proposer les facteurs organisationnels et humains comme un référentiel d’outils et de méthodes toutes prêtes à l’emploi. Chaque organisation doit en effet développer sa propre culture des risques.

4 ateliers passerelle pour s’engager dans les FOH

Pour permettre aux différents acteurs d’aborder les facteurs organisationnels et humains, nous proposons 4 passerelles sous la forme d’ateliers concrets et opérationnels. :

  1. Incarner la politique HSE et adopter les postures qui donnent SENS à la vision HSE et favorisent le LIEN dans l’organisation;

  2. Mettre en place des visites managériales HSE et développer des postures de coopération ;

  3. Adopter des comportements Sécurité sur le terrain et devenir un acteur opérationnel HSE ;

  4. Piloter les processus HSE et adopter les postures favorisant la cohérence HSE

Développer les FOH !
par FOULSHAM Eric. Mis à jour le 19 juin 2017
Figure dans les rubriques
PREVENTION ET PERFORMANCE


HAUT