Dernières infos

7 000

Tel est le nombre de participants du plus important congrès jamais accueilli à Lyon : ECTRIMS qui rassemble les plus importants spécialistes mondiaux de la neurologie et notamment de la sclérose en plaques, thème majeur de cette manifestation.

La 28ème édition du congrès ECTRIMS (European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis), l’un des plus grands congrès de neurologie européen, se tient du 10 au 13 octobre au Centre de Congrès de Lyon.

 Un congrès de plus ? Oui, mais pas tout-à-fait, car il s'agit là du plus important congrès jamais accueilli à Lyon. Il réunit 7 000 participants du monde entier : cinquante pays sont représentés. Un record ! Les congrès de 2 à 4 000 participants se comptent déjà chaque année sur les doigts d'une main, alors 7 000 !

 Pour faire face à cet afflux brutal, un véritable branle-bas de combat a été décrété.

 Tous les partenaires du tourisme d’affaires ont été mobilisés pour proposer un dispositif d’accueil adapté aux besoins de ce type d’événement, sur le principe de la « Lyon Welcome Attitude »  mise en place pour les grands salons (SIRHA, Pollutec, Salon Piscine, etc.),.

 Toujours accueilli dans des destinations prestigieuses, telles Amsterdam, Montréal, ou Prague pour ses dernières éditions, ce congrès bénéficiera des plus importantes infrastructures de la ville : les 25 000 m2 du centre de congrès pour accueillir les conférences et réunions, les Halles de Lyon et la Sucrière pour les deux principales soirées réunissant respectivement 1 700 et 700 personnes, ainsi que les structures d’hébergement qui sont bien sûr « full book » pendant la durée de ce congrès.

 Pour les acteurs du tourisme d'affaires à Lyon, la réussite, sans bugs, d'une telle manifestation est primordiale : elle permettra de confirmer ou non, la position de Lyon comme une grande destination pour l’accueil des congrès internationaux.

 C'est un homme qui est à l'origine de l'organisation de ce congrès : le Professeur Christian Confavreux qui a joué un rôle moteur dans la recherche sur la sclérose en plaques et, jouant sur la réputation de la recherche lyonnaise en matière neurologique, a porté avec succès la candidature de Lyon pour accueillir ce congrès majeur.

Publiée le 09 oct. 2012 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT