Dernières infos

A 45 Lyon/Saint-Etienne : deux concessionnaires seraient dans les starting blocks

A 45 Lyon/Saint-Etienne : deux concessionnaires seraient dans les starting blocks

Le dossier de l'Autoroute A 45, Lyon-Saint-Etienne  destinée à doublonner l'actuelle A 47 saturée et que l'on croyait encalminé semble avancer.

Une délégation d'élus du département de la Loire a été reçue la semaine dernière au ministère des transports pour faire le point sur l'état d'avancement du dossier.

Composée de parlementaires, de maires et de Bernard Bonne, le président du conseil général de la Loire, la délégation a rencontré le secrétaire d'état aux transports Alain Vidalies, en présence du préfet de la région Rhône-Alpes, Jean-Francois Carenco.

Alain Vidalies a confirmé formellement son intention de construire cette nouvelle autoroute.

L'appel d'offres est en cours : une procédure qui doit permettre aux sociétés concessionnaires de faire acte de candidature et de formuler des propositions chiffrées.

Selon Jean-Francois Carenco, deux sociétés seraient intéressées par le projet, mais on ne sait pas encore lesquelles sachant qu'elle n'ont pas encore formellement fait acte de candidature.

Cette procédure permettra ensuite d'estimer le montant des subventions que l'Etat et les collectivités devront verser pour boucler le budget total.


A ce stade, aucune indication chiffrée n'a été donnée, même si sur le principe, l'Etat d'un côté, Saint-Etienne Métropole et le département de la Loire de l'autre, s'engageraient à verser chacun, 50 % de la subvention d'équilibre.

Un nouveau point d'étape est prévue au ministère à la mi-janvier.

A l'issue du rendez vous, les élus se sont félicités "de l'engagement réaffirmé de l'Etat de voir aboutir le projet. » Mais « ils restent aussi extrêmement vigilants sur l'avancée du dossier" .

Reste en effet à régler la question du raccordement de l'A 45 sur l'A7, à l'arrivée sur Lyon qui a hypothéqué jusqu'à présent l'avancement du dossier : les craintes d'un sérieux engorgement de la circulation à cet endroit sont grandes.

Un arbitrage devra donc être rendu pour résoudre ce sujet épineux pour que le dossier continue à avancer...     

Publiée le 14 déc. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

A45 Lyon St Etienne...[ 16/12/14 - Jean-pierre CHAUMIEAU ]
Rien ne peur justifier un tel projet qui saturera l'arrivée sur Lyon! Il faut dévier plus au sud et faire un nouveau pont sur le Rhône à hauteur de la raffinerie de Feyzin...
A repenser totalement: l'A45 ne se fera jamais, déjà 25 ans qu'on en parle!


HAUT