Dernières infos

Avec une hausse de 2,4 % de son taux moyen d'occupation, l'hôtellerie lyonnaise a bien traversé 2016

Avec une hausse de 2,4 % de son taux moyen d'occupation, l'hôtellerie lyonnaise a bien traversé 2016

Si Paris et la Côte d'Azur ont connu, suite aux actes de terrorisme une annus horribilis en terme d'hôtellerie, ce n'a pas été le cas à Lyon.

 Grâce à une bonne fin d'année et notamment à un mois de décembre étincelant, le bilan 2016, malgré Airbnb et l'arrivée de nouveaux hôtels sur le marché est plutôt bon.

 Ainsi au cours de l'année dernière, le taux d'occupation des hôtels de la Métropole lyonnaise est encore amélioré, passant à 67 %, ce qui représente une augmentation de 2,4 %. A cet égard ce sont les établissement une étoile qui tirent le mieux leur épingle du jeu avec une augmentation de 5,6 % et un taux d'occupation record de 71,3 %.

 Le prix moyen s'est révélé en hausse de 4,5 % à 86,2 euros.

 Pour le plus grand bonheur de la profession, c'est le revenu par chambre, le RevPar qui a le plus augmenté en 2016 avec une hausse 7 % à 57,8 euros.

 Ces bons résultats s'appuie notamment sur un très bon mois de décembre boosté par le deuxième plus grand salon d'Eurexpo après le Sirha, Pollutec et la Fête des Lumières, le 8 décembre qui a repris l'année dernière après avoir été annulée en 2015.

 Ainsi en décembre, le revenu par chambre toutes catégories confondues, a bondi de 16,2 % et de 18,1 % dans l'hôtellerie 4 et 5 étoiles. Au final, à Lyon l'hôtellerie tient bon le cap, une bonne nouvelle...

Publiée le 09 févr. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT