Produits & Services
Jeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideAssurance de prêt pour investissement locatif : quand, pourquoi, comment ?Fournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgéesService de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivité

Benoît Leclair  (Europe Ecologie les Verts) : « La sortie du nucléaire est possible en Rhône-Alpes »

Propos recueills par Michel Deprost

Benoît Leclair, conseiller régional Europe Ecologie-les Verts trace le calendrier d’une transition de sortie du nucléaire .Benoit Leclair est vice-président Energie Climat de la Région Rhône-Alpes


Benoît Leclair  (Europe Ecologie les Verts) : « La sortie du nucléaire est possible en Rhône-Alpes »

Pourquoi sortir du nucléaire ?

La région Rhône-Alpes travaille sur la définition d'un scénario de transition énergétique mais n'a pas pris position pour l'instant sur une sortie du nucléaire. C'est donc en tant qu'élu Europe Ecologie les Verts que je m'exprime ici.

Pour faire une transition, il faut d’abord le décider. Il faut sortir du nucléaire pour des raisons de sécurité car la sûreté n’est jamais totale, mais aussi pour des raisons économiques. Il faut tenir compte du prix de l’énergie nucléaire.

Les centrales nucléaires ont été construites, et on parle de leur amortissement. Mais comme pour une voiture, il faut tenir compte de tous les coûts. A un moment, il faut se poser la question du changement de voiture !

La Cour des Comptes publiera à la fin de ce mois des informations sur le coût de la filière nucléaire, mais on dispose déjà de quelques éléments.

Pour les travaux d’amélioration de la sécurité recommandés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire après Fukushima, EDF évoque 10 milliards d’euros, mais l’ASN estime ce chiffre optimiste. On se situe vraisemblablement entre 15 et 20 milliards d’euros, ce qui représente grosso modo un milliard d’euros par site.

Pour le démantèlement, les coûts actuels sont aussi sous estimés. En Grande Bretagne, le démantèlement de 11 réacteurs est estimé à plus 60 milliards d’euros par l’autorité en charge, la Nuclear Decommissioning Authority. La France disposant de 58 réacteurs, cela présage une facture bien supérieure à 300 milliards d’euros. Pour les déchets enfin, les coûts sont estimés à plus de 30 milliards.

Comment sortir techniquement de la filière ?

Il faut avoir une méthode. Rhône-Alpes dispose de 14 réacteurs.

Le premier critère est le risque présenté par les réacteurs. Il vaut mieux raisonner par centrale (site), pour une plus grande cohérence et optimisation des opérations de démantèlement en en réduisant les coûts.

Il ne faut pas oublier que le site nucléaire qui présente le plus de risques est encore le site de Creys Malville où la déconstruction de Superphénix se poursuit, avec le traitement du sodium, mais aussi avec la conservation d’un stock de combustible en piscine comprenant 10 tonnes de plutonium.

Pour les installations en activité, le premier site qui devra être fermé sera celui de Bugey, soumis aux risques les plus importants. Le site de Tricastin devrait suivre, puis le site de Cruas, qui date des années 1985 -1986, et enfin le site de Saint Alban, le plus récent.

Quel serait le calendrier ?

Ce calendrier sera adapté à la montée en charge des économies d’énergie et du développement des énergies renouvelables et en fonction de l’âge de chaque Centrale initialement conçue pour durer de 20 à 30 ans. L’arrêt des 14 réacteurs pourrait s’étaler de 2014 à 2030. Notons que deux tranches de Pierrelatte seront libérées dès l’arrêt de l’usine d’enrichissement Georges Besse 1.

Comment prendre en compte la réduction de production ?

Il faut d’abord rappeler qu’une partie de la production de Rhône-Alpes est exportée dans d’autres régions, et même à l’étranger. La région produit aujourd’hui 20 % de l’électricité française soit près de 2 fois ses besoins. Or, il faut se placer dans une perspective de production d’énergie davantage répartie. On peut penser cependant que Rhône Alpes continuera d’exporter une partie de son énergie hydraulique, mais les autres sources d’énergie doivent être consacrées en grande partie aux besoins régionaux.

La réduction de production d’électricité devrait être conduite en même temps qu’un fort développement des économies d’énergie. Une réduction globale (chaleur et électricité) de 30 % peut être visée à l’horizon 2030 et de 50 à 60 % à l’horizon 2050, grâce à des efforts dans tous les secteurs, le bâtiment et l’ industrie en ce qui concerne la consommation électrique en particulier.

Progressivement le relais devrait être pris par le développement des énergies renouvelables.

Quelles sont les perspectives de production pour les énergies renouvelables dans la région ?

L’éolien peut être développé en Rhône Alpes bien au-delà de la production actuelle. Un objectif de 1200 MW dès 2020 est possible par un développement harmonieux et concerté avec le territoire. L’équivalent de deux réacteurs nucléaires peut être visé pour 2025.

Le solaire peut évidemment être énormément développé, avec le solaire thermique et le photovoltaïque.

Pour le solaire photovoltaïque, il faut aller au-delà des objectifs retenus dans le projet de Schéma régional Climat Air Energie de Rhône-Alpes* en cours de consultation et aller non pas vers 1000 mégawatt, mais viser les 3000 mégawatt.

Le solaire thermique offre aussi un potentiel énorme. Les besoins en chaleur (de l’individu comme de l’industrie) sont importants et encore trop largement produits par l’électricité. Or le solaire thermique est le système de production d’énergie renouvelable qui offre le meilleur rendement.

Ensemble ces deux filières peuvent apporter une production annuelle équivalente à près de trois tranches nucléaires.

Le biogaz et l’hydroélectricité assureront le complément pour viser un équilibre consommation – production d’énergies renouvelables à l’horizon 2050.

Article concertation-territoriale sur site srcae rhonealpes.fr

Voir l'article complet "Benoit Leclair Europe Ecologie les Verts : La sortie du nucléaire est possible en Rhône-Alpes" sur ENVISCOPE
Publiée le 05 févr. 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 07 févr. 2012
Figure dans les rubriques
L'article du jour
News


HAUT