Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Conjoncture : reprise modeste, mais reprise tout de même

Dominique Largeron

Même si elle reste modeste, la reprise s'enhardit en Rhône-Alpes. Deux indicateurs avancés l'illustrent : une forte hausse de l'intérim et une progression de l'emploi salarié de 0,1 % au 4ème trimestre 2013. Pour l'Insee régionale, ce n'est pas encore l'embellie, mais la situation tend, mois après mois, à s'améliorer. Lentement, trop lentement.

Conjoncture : reprise modeste, mais reprise tout de mêmeL'intérim repart fortement à la hausse en Rhône-Alpes (sources : Insee Rhône-Alpes)

 L'intérim ne fait pas le printemps, mais s'agissant d'un indicateur avancé de la conjoncture, sa situation constitue d'ordinaire un bon baromètre.

 Un total de 2 900 postes supplémentaires créés grâce à l'intérim

 Selon l'Insee Rhône-Alpes, « l'intérim repart fortement à la hausse ». Un total de 2 900 postes supplémentaires, soit une hausse de 4,5 % a ainsi été constatée en Rhône-Alpes.

 L'Insee a même pointé des augmentations supérieures à 9 % dans l'Ain, très industrialisé et la Haute-Savoie. Avec ce résultat encourageant : « le solde d'emploi est positif ».

 Ainsi, l'emploi salarié non agricole a progressé très légèrement au 4ème trimestre 2013 : + 0,1 %. Soit 1 550 postes nouveaux de gagnés. Ce qui fait que sur un an l'emploi est quasi-stable sur la région avec un peu moins de 500 emplois de perdus.

 Ce qui ne signifie pas que le chômage régresse pour autant car il faut prendre en compte les nouveaux arrivants sur le marché du travail et ils sont nombreux. On estime qu'il faut une croissance de 1,5 % pour que le chômage commence à régresser.

 Or, on n'en est pas là, puisque l'Insee prévoit une croissance du PIB de 0,1 % au 1er trimestre 2014, puis de 0,3 % au deuxième trimestre.

 A l'instar de l'ensemble de l'Union Européenne, la France est en train peu à peu de sortir de la crise. Une période qui d'ordinaire est assortie de données contradictoires.

 Elles ne manquent pas de l'être. Du côté des facteurs positifs, outre le redémarrage de l'intérim, les statisticiens de l'Insee ont constaté une nette reprise de l'emploi dans le commerce avec 1 750 postes de gagnés, soit + 0,6 % au 3ème trimestre 2013. Une situation moins bonne dans l'industrie (- 0,3 %).

 D'autres facteurs sont en revanche moins positifs : fin 2013, les exportations continuaient à diminuer (- 0,9 %) : un mauvais point puisque dans ce cas, elles ne contribuent pas à tirer la croissance, mais au contraire à la réduire.

 Ce recul est même important puisque sur un an, les exportations reculent en Rhône-Alpes de 3,3 %. Une situation propre à la Région, puisque dans le même temps, dans l'Hexagone, elles grimpent de 0,7 %

 Pourquoi cette spécificité régionale ? Une première explication : les produits pharmaceutiques, une production importante en Rhône-Alpes reculent de 26 %.

 Les mises en chantier de logements continuent de baisser

 Autre élément plutôt négatif : les mises en chantier de logements continuent de baisser (- 4,4 % au quatrième trimestre 2013), portant le nombre de logements commencés à un niveau très bas : 38 000 seulement. La baisse des autorisations de construire tend cependant à s'atténuer au cours de ce même quatrième trimestre.

 L'hôtellerie, un secteur particulièrement important en Rhône-Alpes, notamment en termes d'emplois, continue aussi de son côté de progresser, mais à un rythme moindre : + 0,6 %.

 Tout ceci dessine une reprise qui, si elle est réelle, reste encore modeste. Les mesures annoncées par Manuel Valls pour faire fondre de 50 milliards d'euros le poids des dépenses publiques et notamment le gel annoncé des retraites et de diverses prestations ne devraient pas améliorer le pouvoir d'achat et donc la consommation au cours des mois à venir.

 De même, l'appréciation de l'euro, malgré les rodomontades de Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), ne favorise pas les exportations. Cependant, l'investissement semble peu à peu repartir, notamment dans les grandes entreprises.

 En réalité, au cours des mois à venir, cette reprise devrait poursuivre sa modeste route. Reste à restaurer un climat de confiance et un niveau de l'euro plus favorable, deux facteurs importants pour cette même reprise prenne peu à peu de la vitesse. Mais on n'en est pas encore là.

Publiée le 18 avril 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Rhône Alpes
Croissance, crise, relance économique

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT