Dernières infos

Coût 101 millions d'euros : l’État va financer la formation de 33 000 chômeurs de plus

Coût 101 millions d'euros : l’État va financer la formation de 33 000 chômeurs de plus

Par la bouche de Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’État a annoncé, hier, le financement de 33 000 formations supplémentaires dans la région.

 Coût global au niveau de la région : 101 millions d’euros.

 Ce sérieux coup de pouce à la formation s’inscrit dans le cadre du plan national d’urgence pour l’emploi.

 Depuis janvier, 27 000 demandeurs d'emploi ont déjà bénéficié de ces entrées en formation. De quoi porter le nombre total à 60 255, en 2016.

 "Avec ce plan nous voulons répondre aux besoins des territoires ainsi qu’à ceux des entreprises", explique Michel Delpuech.

Les principaux bénéficiaires : les chômeurs de longue durée, ou les personnes n’ayant pas ou peu de qualification.

Il s'agit de répondre aux besoins des entreprises, territoire par territoire, en offrant des formations adaptées. "Nous avons beaucoup trop de jeunes, et de moins jeunes qui ne sont pas en phase avec la demande des entreprises", explique de son côté, Alain Huet, président de Coparef (Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation Professionnelle), co-signataire.

Les formations toucheront notamment les secteurs comme la sécurité, le transport et la logistique, l’hygiène ou encore les métiers des réseaux et des câblages, des métiers en tension pour certains.

Les nouveaux métiers en devraient pas être oubliés : l’objectif est aussi de préparer l’avenir. Des formations concernant les secteurs de la transition énergétique ou encore la transformation numérique sont donc aussi proposées.

Publiée le 15 juin 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT