Dernières infos

Des progrès encore à réaliser : Lyon, à la 26ème place des « villes les moins accueillantes »

Des progrès encore à réaliser : Lyon, à la 26ème place des « villes les moins accueillantes »

Chaque année, la magazine américain « Travel and Leisure », s'amuse à classer sur la base d'un sondage auprès de ses lecteurs un palmarès mondial des « Villes les moins accueillantes ». Il a demandé cette année à ses 200 000 lecteurs de classer 266 villes, en fonction de leur qualité d'accueil.

 Aucune ville qui se prétend touristique n'aime s'y retrouver bien évidemment. Et pourtant, Lyon, qui attire un nombre grandissant de touristes et qui effectue d'incontestables efforts à cet égard, y figure cette année : très précisément à la 26ème place sur 266 destinations, donc.

 Lyon est pourtant décrite par le magazine comme une « ville attractive ». Le problème ? "toutefois des mauvaises rencontres avec les habitants tirent vers le bas [son] score global". Un peu vague quand même. Mais tel est le ressenti des lecteurs du magazine.

 La capitales des gones est devancée par Marseille qui arrive à la quatrième position de ce triste palmarès.

 Les sondés évoquent une ville « négligée où les habitants ne sont pas très sympathiques ». Un peu plus loin, Cannes occupe la dixième place.

 Si « la population est de plus en plus riche », la commune « perd de son charme », estiment les personnes interrogées. Nice campe à la 22e place. Là encore, la population y est jugée « peu sympathique ».

 Heureusement, aucune ville française ne glane les trois premières places du podium. C'est Moscou qui trône en tête de file des villes les moins accueillantes du monde. En cause ? Le trafic routier, les gens désagréables ou encore la nourriture. Deux places plus loin, Saint-Pétersbourg est elle aussi décriée par les voyageurs.

 Toutefois, la Russie n'est pas le pays le moins hospitalier. En effet, elle s'en sort plutôt bien comparé aux États-Unis. Le pays de l'oncle Sam compte six villes, rien que dans le top 10 ! Parmi elles : Atlantic City en deuxième position, Los Angeles à la cinquième place, suivie de New York (6e), Philadelphie (7e), Baltimore (8e) et Las Vegas (9e). Au total, treize villes américaines sont citées dans ce classement.

 On respire, les Français ne sont peut-être pas les plus désagréables, même si, on le sait bien, notre pays a encore de gros progrès à réaliser en termes d'accueil.

 A Lyon, on pourrait commencer en traduisant en anglais quelques panneaux menant aux sites emblématiques de la ville. Par exemple...



Publiée le 06 sept. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

Ville désagréable[ 08/09/15 - Christian GUYARD ]

J'ai rarement vu des panneaux en français dans les pays anglophones. Mais il est vrai, c'est la langue des conquérants.



HAUT