Dernières infos

Développement du coworking : la Caisse des Dépôts entre au capital de la Cordée

La Cordée, née à Lyon et la Caisse des Dépôts viennent de finaliser un partenariat financier et stratégique, avec l'entrée de la Caisse des Dépôts au capital de la Cordée, à hauteur de 1 500 000 d'euros devenant son actionnaire minoritaire de référence.

Développement du  coworking : la Caisse des Dépôts entre au capital de la CordéeUn des espaces de la Cordée à Lyon

La Cordée ? Il s'agit d'une « entreprise solidaire » et sans doute l'acteur le plus connu du coworking en France,. Cette structure développe depuis quatre ans un écosystème de travail qui a démarré à Lyon où elle est très présente (*).

 Elle a depuis essaimé depuis en Rhône- Alpes, à Paris et en Franche-Comté. Ce qui en fait aujourd’hui l'un des premiers réseaux français en nombre d’espaces avec huit déjà ouverts sur tout le territoire.

 Objectif de ce partenariat financier avec la Caisse des Dépôts : se développer afin de connecter davantage de territoires.

  La spécificité de la Cordée est de travailler à la création d'un maillage d’espaces de petites tailles (80 à 100 m² en milieu rural, 200 à 250m² en milieu

urbain), communautaires, diversifiés et reliés les uns aux autres, pour maximiser les opportunités et l'entraide entre entrepreneurs, indépendants et travailleurs nomades.

 Un projet à Rennes

 « Cet investissement s’inscrit pleinement dans sa stratégie visant l’émergence de nouvelles formes d’innovations économiques et sociales, en l’occurrence le développement de nouveaux « lieux supports », et marque plus précisément son

engagement sur le long terme dans le domaine du coworking », explique-t-on du côté de la Caisse des Dépôts.

 Ce partenariat va permettre à la Cordée dans les prochaines années d'ouvrir d’avantage d’espaces ; de développer plus avant les modèles d'espaces collaboratifs périurbains et ruraux ; de faire émerger de nouveaux réseaux régionaux d’espaces collaboratifs, avec un premier projet à l’ouest de la France, en s’appuyant sur la ville de Rennes ; d'adapter le modèle de la Cordée pour travailler sur des sujets parallèles, comme celui de l'insertion ou de l'artisanat.

 .

(*) Quatre espaces La Cordée à Lyon : La Cordée Liberté (cours de la Liberté, 3ème arrondissement) ; La Cordée Charpennes (rue Romain-Rolland à Villeurbanne), La Cordée Perrache (Cours de Verdun dans le 2ème arrondissement de Lyon) ; et Opéra (quai Jean Moulin, dans le 1er arrondissement de Lyon) ; mais aussi à Annecy et à Villefranche.

Publiée le 16 déc. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT