Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces

AKKA technologies

Entreprises : pendant la crise les acquisitions continuent

Dominique Largeron

Le deuxième round de la crise économique de 2008 qui, cet été, a a suscité l'inquiétude pour ne pas dire parfois la panique des marchés, n'a, heureusement pas empêché les entreprises rhônalpines de préparer leur avenir en menant des opérations de croissance externe. Successivement, au plus fort des turbulences, le Groupe lyonnais d'ingénierie industrielle, Akka Technologies, puis le transporteur drômois Mazet, et enfin le leader stéphanois des enceintes acoustiques Focal, ont opéré des acquisitions. D'envergure pour Akka et Focal.

Entreprises : pendant la crise les acquisitions continuent

Un heureux découplage. A l'heure où l'on craint que la crise des marchés boursiers et financiers ne se propage, comme en 2008 à l'économie réelle, trois opérations de croissance externe (dont deux importantes) ont été menées par des entreprises de la région Rhône-Alpes au cours du mois d'août.

C'est la belle société lyonnaise Akka technologies, cotée en Bourse et spécialisée dans l'ingénierie industrielle qui a tiré la première. Elle a annoncé à la mi-août le rachat de la société toulousaine Aeroconseil, un expert aéronautique maîtrisant tout le cycle de construction des avions.

Engagée dans les derniers programmes d'Airbus, tels l'A 380, l'A 400 M et l'A 350, mais aussi dans les problématiques de déconstruction ou de transformation d'appareil, Aeroconseil pèse 105 millions de chiffre d'affaires réalisés par 1 235 collaborateurs dont 1 000 dans l'Hexagone.

Cette opération va permettre à la société lyonnaise dirigée par Maurice Ricci de se renforcer dans l'aéronautique, actuellement en fort développement, mais aussi d'accélérer son déploiement à l'international, la société toulousaine étant présente en Allemagne, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Tunisie. Une opération dont le montant n'a pas été dévoilé mais qui sera financé par du cash, précise la société.

Au passage, Akka Technologies qui compte désormais 5 750 salariés pour 500 millions de chiffre d'affaires passe du statut d'ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) à celui de grande entreprise...

Plus modeste, la seconde opération menée cet été concerne les transports Mazet, basés à Montélimar dans la Drôme. Ce groupe familial de messagerie, transport et logistique a racheté à la barre du Tribunal de Bourg-en-Bresse les Transports Laperrière basés à Oyonnax dans l'Ain. Ils étaient en redressement judiciaire depuis avril dernier. La raison : la crise automobile, un des principaux débouchés de Laperrière.

Mazet a repris 160 salariés et 290 cartes grises, soit l'équivalent de 16 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La nouvelle activité apporte au transporteur familial drômois une plate-forme logistique de 15 000 m2 à Oyonnax, ainsi qu'un deuxième site basé à Chagny en Saône-et-Loire, mais encore une activité de commissionnaire en douane.

Avec cette nouvelle opération de croissance externe (la huitième), Mazet confirme son statut de poids-lourd du transport avec désormais 1 350 salariés pour un chiffre d'affaires de 112 millions d'euros (en 2010).

La dernière grosse opération de croissance externe concerne une entreprise située à l'Ouest de la région : à Saint-Etienne, très précisément où est installé le leader français des enceintes acoustiques : Focal.

Cette fois, la société dirigée par Jacques Mahul a été chercher sa proie à l'international, très précisément en Grande-Bretagne. Il a ainsi jeté son dévolu sur Naim, une entreprise connue des amateurs de jazz car celle-ci possède un label d'enregistrement de CD Jazz « qui sera conservé », assure Jacques Mahul.

Le gros de l'activité de Naim concerne l'électronique (amplificateurs, lecteurs de CD, serveurs musicaux avec disques durs), donnant à Focal des compétences dans un domaine musical en pleine extension avec la multiplication des outils numériques de diffusion du son hi fi.

Il s'agit là d'une très grosse opération pour la société Focal qui vient d'intégrer presque aussi gros qu'elle, Naim, comptant 125 personnes pour 20 millions d'euros de chiffre d'affaires, Focal pesant de son côté 35 millions d'euros réalisés par 195 personnes.

L 'opération qui vise à développer de nouveaux produits en s'appuyant sur les synergies des deux entités, propulse Focal à la tête des entreprises du secteur audio en Europe.

Trois opérations qui, dans les turbulences actuelles, permettent à tout le moins de renforcer (ou pour Mazet de stabiliser) le tissu économique régional dans trois secteurs extrêmement différents.

Photos (DR) : Maurice Ricci (Akka), Jacques Mahul (Focal) et transports Mazet.

Publiée le 23 août 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 05 sept. 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Reprise d'entreprise, cession, transmission d'entreprise
AKKA technologies
ETABLISSEMENTS LOUIS MAZET
FOCAL JMLAB
News


HAUT