Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

François Turcas : « La concurrence entre la Métropole de Lyon et la Région doit cesser...

Propos recueillis par Dominique Largeron

Président de la CPME du Rhône depuis 25 ans, François Turcas, cette personnalité incontournable de la vie économique rhodanienne et régionale se représentera une dernière fois aux deux mandats qu'il détient. C'est ce qu'il a annoncé au cours d'une conférence de presse de rentrée au cours de laquelle il a lancé un cri d'alarme sur la querelle de leadership économique entre la Métropole et la Région qui bloque actuellement de nombreux dossiers. Morceaux choisis.

François Turcas : « La concurrence entre la Métropole de Lyon et la Région doit cesser...François Turcas, président de la CPME Rhône et Auvergne-Rhône-Alpes (Photo D. Largeron)

« Les relations Métropole/Région : attention danger, tout est bloqué ! »

« Les relations entre la région Auvergne-Rône-Alpes et la Métropole est un dossier épineux. Tellement épineux qu'actuellement la plupart des dossiers sont bloqués ! Lyon Ville de l'Entrepreneuriat attend par exemple toujours ses financements.

Le problème est celui de l'Aderly qui a refusé de faire partie de la grande Agence de développement économique d'Auvergne-Rhône-Alpes : comment va-t-elle travailler avec le nouveau dispositif mis en place à la Région ?

 Je ne conçois pas que deux territoires pesant chacun 3 milliards d'euros puissent ne pas se concerter. Avec une telle querelle, nous risquons de perdre les atouts d'attractivité que tout le monde nous envie.

 Il faut bâtir des passerelles intelligentes entre ces deux collectivités. C'est un vœux général exprimé non seulement par la CPME, mais aussi les Chambres de Commerce, le Medef et bien d'autres aussi.

 Je ne suis cependant pas totalement pessimiste : il y a déjà eu une ouverture de la Région qui a décidé de travailler avec le Sytral, l'organisme charger d'organiser les transports dans la Métropole. C'est une bonne chose et un bon signal.

Il reste à faire de même sur le plan économique.

 Je pense que le déblocage de ce dossier de la collaboration économique de la Métropole avec la Région aurait été plus difficile à résoudre pour des raisons politiques avec Gérard Collomb.

 Je suis sûr que David Kimelfeld qui lui a succédé à la tête de la Métropole a pris la mesure de l'enjeu et qu'il engagera des discussions avec Laurent Wauquiez pour que l'attelage Métropole et Région tirent dans le même sens. C'est l'intérêt de tous ! »

Après la Loi Travail : « Cela faisait trente ans que l'on attendait ça ! »

 « La CPME est la grande gagnante de ces ordonnances. Nous sommes satisfaits à un double titre : le fait d'abord que pour la première fois depuis trente ans, le Code du Travail prend véritablement en compte les petites entreprises ; et le fait aussi que le RSI disparaisse.

 Les ordonnances vont permette aux PME de devenir de vrais acteurs menant une action collective : les patrons de PME vont pouvoir embarquer leurs salariés dans cette aventure collective, à travers le référendum d'entreprise qui nécessitera l'accord des deux tiers des salariés.

 Il nous reste maintenant à la CPME à montrer que nous sommes capables de développer le dialogue social au sein de nos entreprises. Et de décider collectivement des primes, du 13ème mois, etc. C'est une responsabilité sociale qu'il nous faut désormais assumer.

 C'est la raison pour laquelle nous allons mettre en place une formation interne à la CPME pour développer cette intelligence collective.

 Nous attendons désormais la suite des réformes et notamment la flat tax... »

« Nous allons travailler avec le site de e.commerce chinois Ali Baba »

« La CPME Auvergne-Rhône-Alpes est à l'origine d'un Forum économique qui verra à deux ou trois PME de la région être représentées de manière importante sur le site chinois Ali Baba. Sachez qu'Ali Baba, ce sont 550 millions de clients : la sélection des PME concernées se déroulera d'ici la fin de cette année

 Ce seront des entreprises situées dans les domaines des cosmétiques, du vin, des produits de luxe, notamment. Il faut savoir qu'Ali Baba, est trois fois plus important qu'Amazon. »

« Nous voulons travailler avec les Universités pour développer la recherche dans nos PME »

« Un des maillons faibles de notre territoire est l'éloignement des PME-PMI des Universités. Nous avons commencé à engager une démarche pour amener les PME à collaborer avec les nombreux labos de recherche que compte notre territoire : 45 000 chercheurs sur le seul territoire métropolitain ! Il est dommage que nous n'ayons pas puisé plus tôt dans cette intelligence là !

Deux groupes de travail ont été mis en place sous l'appellation de « La fabrique de l'innovation »

« L'international :  chasser en meute »

« Je suis vice-président de la CPME au niveau national en charge de l'international. A Lyon, mon ambition est que l'ensemble des donneurs d'ordre présents à l'international accompagnent des start-up : je veux les amener à emmener systématiquement des PME dans leurs bagages... »

« Je renouvellerai mes mandats, mais pour deux ans et demi... »

« J'ai 69 ans. C'est vrai, j'avais annoncé que j'étais désireux de prendre ma retraite et de transmettre le témoin.

 Un paramètre nouveau est intervenu qui m'oblige à changer mes plans : le fait que j'ai été désigné vice-président à l'international de la CPME au niveau national. Je ne peux pas quitter l'équipe et le mandat pour lequel je me suis engagé.

 Moralement puisque j'ai été élu à cette fonction, je renouvellerai une dernière fois mon mandat comme président de la CPME du Rhône qui se termine en mars 2018 ; puis celui de président de la Région qui lui se termine, en mai 2019... »

Publiée le 18 sept. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT