Dernières infos

Hôtellerie : redressement du revenu par chambre en mars, + 10,4 %

Après un mauvais début d'année, la situation s'améliore dans l'hôtellerie de la Métropole lyonnaise, avec une hausse significative des taux de remplissage des hôtels et de facto des revenus générés par chambre. Reste que depuis le début de l'année sur trois mois glissant la baisse se situe encore à – 5 %.

Hôtellerie : redressement du revenu par chambre en mars, + 10,4 %

Au cours du mois de mars dernier, comparées à mars 20125, les performances hôtelières sont en hausse dans la Métropole lyonnaise.

 Et ce, grâce à une intense activité au cours de ce mois : congrès Myology du 14 au 18 mars, congrès de la société francophone du diabète du 22 au 25 mars, conférence de l’OMS les 22 et 23, Rencontres nationales sportives malgaches du 26 au 28 et Forum Labo et Biotech les 30 et 31.

 Sur ce mois de mars, selon les chiffres de la CCI de Lyon, le taux d’occupation globale atteint 72,3 % (+ 6,6% par rapport à 2015), les prix moyens augmentant sur la même période de 3,5 % avec un RevPAR (revenu par chambre, le meilleur indicateur économique dans le secteur) à 62,2 euros, en hausse de 10,4.

 Hausse de 20 % le week-end

 Toutes les catégories affichent des résultats en hausse sur le mois.

 Les meilleurs sont à attribuer à l’hôtellerie 4/5* avec des taux d’occupation en hausse de 11 % et des prix moyens qui progressent de 4,8 %, amenant une hausse de RevPAR de plus de 16%.

 Après deux mois en demi-teinte, l’hôtellerie lyonnaise bénéficie donc d’une bonne conjoncture en mars.

 Cette tendance est confirmée du côté du tourisme d’agrément avec des taux d’occupation en hausse de plus de 20% sur les week-ends. La vogue des « city breaks » est repartie avec le printemps.
 



Publiée le 11 mai 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT