Dernières infos

Il aura fallu six ans : Auvergne-Rhône-Alpes a retrouvé son niveau de PIB d’avant la crise

 Il aura fallu six ans : Auvergne-Rhône-Alpes a retrouvé  son niveau de PIB d’avant la crise

En 2013, le produit intérieur brut (PIB) d’Auvergne-Rhône-Alpes s’élève à 241 milliards d’euros.

 Ce qui permet à la région de retrouver enfin son niveau de production d’avant la crise de 2008 ! Il aura donc fallu six ans pour y parvenir, six années de perdues. Telle est la conclusion d'une étude de l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes.

 Au deuxième rang national derrière l’Île-de- France, Auvergne-Rhône-Alpes produit près de 12 % de la richesse en France métropolitaine.

 Un profil de croissance plus accidenté que la moyenne

 Cette étude montre également que le PIB de la région suit une courbe de croissance proche de la moyenne métropolitaine.

 Toutefois, elle permet aussi de constater que l’économie d’Auvergne-Rhône-Alpes est historiquement plus sensible aux variations de la conjoncture nationale que la France de province.

 Le recul est plus marqué en période de crise et les périodes de reprise un peu plus précoces dans la région qu’au niveau national, la reprise bénéficiant du dynamisme régional de l’industrie et des services marchands.

 Un secteur tertiaire, moteur de croissance et une industrie résistante

 Quel a été le moteur de la reprise ? Ce fut le secteur tertiaire marchand qui constitue le premier moteur de la croissance régionale il concentre plus de la moitié de la valeur ajoutée d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 Après une croissance soutenue entre 1990 et 2008, elle ralentit entre 2008 et 2013, mais de manière moins prononcée que dans la France de province.

 Le dynamisme de ce secteur a ainsi permis à l’économie régionale de retrouver son niveau d’avant crise.

 De son côté, l’industrie résiste dans la région grâce au dynamisme des secteurs de la fabrication d’équipements électriques, informatiques et machines, ainsi que de la fabrication d’autres produits industriels, dont la chimie et la pharmacie.

 La valeur ajoutée de ce dernier secteur a continué de progresser entre 2008 et 2013, quand elle diminuait dans les autres régions.

 Un PIB par habitant de 30 000 euros

 Au final, avec un PIB par habitant de plus de 30 000 euros, Auvergne-Rhône-Alpes demeure la deuxième région la plus créatrice de richesse. Il est supérieur de 12 % à celui de la moyenne des régions de province.

 Ceci tient pour une bonne part à sa productivité apparente du travail (PIB par emploi). La diversité sectorielle de l'économie régionale et l'attirance de nombreux jeunes pour une région perçue comme dynamique, constituent les autres atouts.







Publiée le 11 juil. 2016 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT