Produits & Services
Fournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Étonnez et faites plaisir à vos collaborateurs avec des chocolats personnalisésSous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère préserve l’autonomie des personnes âgéesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivitéSièges ergonomiques KHOL soulagent les malades du dosLes sièges ergonomiques Khôl vous soulagent au quotidienTéléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéERP pour PME : conseil, assistance et maintenance ERP Odoo avec CIMRA Opter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMIAnimations autour du chocolat pour séminaires, ateliers, dégustations  Des animations autour du chocolat pour animer vos séminaires et ravir vos collaborateursPrestations informatiques ponctuelles, prestations IT externalisées pour PMEBesoins de prestations informatiques ponctuelles ? Externalisez, tout simplement !Aide à domicile personnes âgées, services et Maintien ADOMAide à domicile des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienneRetraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBS

Il est de nouveau à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes : l'inversion de la courbe de l'apprentissage

Il est de nouveau à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes : l'inversion de la courbe de l'apprentissage

Outre la baisse des dépenses de fonctionnement de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un autre satisfecit a animé la semaine dernière Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes  : l'inversion de la courbe, non pas du chômage, mais de la tendance à la diminution régulière du nombre d'apprentis dans la région depuis plusieurs années.

Le nombre d'apprentis est ainsi passé dans la région de 52 200 en 2012, à 48 200 en 2015. Le curseur est à nouveau à la hausse, même si celle-ci est encore faible, puisque la région a compté en 2016, 48 900 apprentis, soit une hausse de 700 jeunes en formation en entreprise.

Une hausse, en phase donc avec le plan de marche fixé au cours de cette mandature par le nouvel exécutif : 55 000 apprentis dans la région à l'issue du mandat régional.

Ces 6 000 apprentis supplémentaires, à la fin de cette mandature, Laurent Wauquiez compte bien les chercher par diverses mesures favorables, mais aussi en développant l'apprentissage dans l'enseignement supérieur. Une démarche restée jusqu'à présent volontairement timide à cet égard sous la présidence de Jean-Jack Queyranne.

Pour aller plus vite encore, le président de la région compte en outre demander à l'Etat deux dérogations, comme le prévoit la loi NOTRe : permettre aux mineurs de moins de 18 ans, de devenir apprentis ; et « la mise en place d'un système plus fluide et plus clair en ce qui concerne les aides aux employeurs... »

Il est vrai aussi qu'une telle politique a aussi un coût, avec un budget apprentissage en hausse de 15 à 20 %...

Publiée le 03 juil. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT