Dernières infos

Il est de nouveau à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes : l'inversion de la courbe de l'apprentissage

Il est de nouveau à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes : l'inversion de la courbe de l'apprentissage

Outre la baisse des dépenses de fonctionnement de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un autre satisfecit a animé la semaine dernière Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes  : l'inversion de la courbe, non pas du chômage, mais de la tendance à la diminution régulière du nombre d'apprentis dans la région depuis plusieurs années.

Le nombre d'apprentis est ainsi passé dans la région de 52 200 en 2012, à 48 200 en 2015. Le curseur est à nouveau à la hausse, même si celle-ci est encore faible, puisque la région a compté en 2016, 48 900 apprentis, soit une hausse de 700 jeunes en formation en entreprise.

Une hausse, en phase donc avec le plan de marche fixé au cours de cette mandature par le nouvel exécutif : 55 000 apprentis dans la région à l'issue du mandat régional.

Ces 6 000 apprentis supplémentaires, à la fin de cette mandature, Laurent Wauquiez compte bien les chercher par diverses mesures favorables, mais aussi en développant l'apprentissage dans l'enseignement supérieur. Une démarche restée jusqu'à présent volontairement timide à cet égard sous la présidence de Jean-Jack Queyranne.

Pour aller plus vite encore, le président de la région compte en outre demander à l'Etat deux dérogations, comme le prévoit la loi NOTRe : permettre aux mineurs de moins de 18 ans, de devenir apprentis ; et « la mise en place d'un système plus fluide et plus clair en ce qui concerne les aides aux employeurs... »

Il est vrai aussi qu'une telle politique a aussi un coût, avec un budget apprentissage en hausse de 15 à 20 %...

Publiée le 03 juil. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT