Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

Cité Création

L'importante Friche RVI de Lyon destinée à accueillir le plus grand campus de l'alternance de France

Dominique Largeron

Les travaux d'extension de la société d'Enseignement Professionnel du Rhône (SEPR) et d'un centre de formation des Compagnons du Tour de France ont débuté l'année dernière sur l'ancienne friche RVI située dans le 3ème arrondissement de Lyon. Elle est aussi destinée à accueillir l'Ecole Emile Cohl à l'étroit et qui veut déménager, mais encore « l'E.Cohl Cité », un centre de formation initial de muralistes, commun à la Cité de la Création et à la célèbre école lyonnaise qui pourrait figurer en final d'un parcours touristique des murs peints de Lyon.

L'importante Friche RVI de Lyon destinée à accueillir le plus grand campus de l'alternance de France

Lorsque le Grand Lyon a acheté le terrain de sept hectares au constructeur de poids-lourd RVI en, 2002, il ne savait pas alors quelle destination il allait lui allouer. Le temps jugé nécessaire pour la réflexion, cette friche dite RVI était devenue célèbre pour accueillir des artistes de tout poils qu'il a été ensuite difficile de pousser dehors.

 Car entretemps, la réflexion avait bien avancé. Ce site est en passe de devenir l'un des plus grands campus de formation par l'alternance en France ; sinon, très probablement, le plus grand.

 Une première certitude d'abord, le site va accueillir la SEPR (la Société d'Enseignement Professionnel du Rhône), le premier centre de formation professionnelle de Rhône-Alpes qui reçoit chaque année quatre mille jeunes et adultes. Dotée de 340 salariés, la SEPR a près de 4 000 entreprises clientes. La première pierre a été posée au cours du 1er trimestre 2012. Les travaux vont bon train.

 Seconde certitude : l'installation de la Fédération Compagnonnique des métiers du bâtiment, émanant de la tradition du Tour de France. Le chantier a, lui, débuté, au cours de l'été 2012.

 Actuellement très à l'étroit dans le 3ème arrondissement, la prestigieuse école lyonnaise Emile Cohl formant des dessinateurs doit également y trouver sa place.

 La première école de muralistes au monde

 Enfin, ce site devrait bénéficier d'une vitrine spectaculaire que pourront visiter les touristes qui chaque jour effectuent les visites dédiées aux nombreux murs peints parsemés dans la ville. En collaboration avec l'Ecole Emile Cohl, la « Cité de la Création » dirigée par Gilbert Coudène va y installer « l'E.Cohl Cité ». « Nous allons créer la première école au monde destinée à former des étudiants aux arts murals monumentaux », s'enthousiasme Gilbert Coudène.

 Actuellement, outre son activité de muralistes opérée dans le monde entier, « la Cité de la Création » s'est dotée d'une école, installée à Oullins et formant actuellement des promotions de trente-cinq élèves.

 « Il nous manquait un site où les élèves pourront effectuer des travaux pratiques. Avec ses murs immenses, l'ancien site RVI constitue le lieu idéal, d'où notre partenariat avec l'Ecole Emile Cohl qui va nous permettre de bénéficier de près de 1 000 m2 éclairés par la lumière du jour. Les murs seront situés à proximité d'une rue centrale où l'on pourra édifier des échafaudages. Les touristes pourront voir les jeunes en train d'apprendre la peinture murale : cela se sait peu, mais le troisième motif de visite touristique à Lyon est dû aux murs peints», livre le responsable de la « Cité de la Création ».

Si tous ces établissements de formation ont choisi ce site, c'est comme l'explique Gérard Collomb, qu'il y a eu « empathie entre le Grand Lyon et ces centres de formation par alternance ». Et donc l'octroi de conditions très favorables à chacun d'entre eux sous la forme d'un bail emphytéotique de 99 ans à loyer nul.

 L'ancienne friche RVI aura bien la forme d'un campus, car outre les bâtiments destinés à l'enseignement, on y trouvera des hébergements (dont près de deux cents lits pour loger des étudiants), une bibliothèque, un gymnase, ainsi qu'un grand parc de 8 000 m2 ouvert aussi bien aux étudiants qu'aux habitants du quartier, tous sont en phase d'études opérationnelles. Ces travaux-ci pourraient démarrer en janvier 2014.

 Inauguration prévue à la mi-2015

 Seul inconvénient de taille : ce site est très pollué par des hydrocarbures et des solvants chlorés, notamment, plus qu'on ne le supposait. Une délibération présentée au conseil communautaire du Grand Lyon a été votée le lundi 17 janvier : il en coûtera à la collectivité, 3,5 millions d'euros supplémentaires pour rendre le site entièrement viable.

 Au total, si le planning est respecté l'un des plus grand campus de l'alternance de France pourrait être inauguré à la mi-2015. L'ensemble devrait alors représenter un investissement global d'une centaine de millions d'euros. Ce qui permettrait de donner à la formation par l'alternance la vitrine qui lui manquait à Lyon.

 Illustrations-A gauche, la Friche RVI telle qu'elle se présente ; à droite, sa physionomie à venir.


 

Publiée le 20 janv. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 04 nov. 2013
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Cité Création
Enseignement, formation


HAUT