Dernières infos

La City en TGV à partir de 2015 ? Eurostar teste un Lyon-Londres pendant deux mois depuis le 4 mai

Après Francfort et Barcelone en TGV, Londres ? La multiplication des TGV européens au départ de Lyon ou de Saint-Exupéry se fait pas à pas. Depuis le 4 mai et jusqu'au 29 juin, la compagnie Eurostar teste tous les samedis un TGV Lyon-Londres, pas trop cher, mais tout de même contraignant : 4 h 43 dans le sens Londres/Lyon, mais 6 h avec correspondance à Lille dans l'autre sens. Suffisamment attrayant pour concurrencer l'avion ? Si le test est positif, la ligne pourrait s'installer définitivement, mais pas avant...2015 !

La City en TGV à partir de 2015 ? Eurostar teste un Lyon-Londres pendant deux mois depuis le 4 mai

Nos voisins britanniques sont très friands de la douce France. Ils étaient dix millions en 2012 à venir visiter notre pays comme touristes. Ils arrivent en tête des touristes étrangers en Rhône-Alpes et pas seulement pour les sports d'hiver.

 Cette fréquentation anglaise a donné l'idée à la compagnie Eurostar, compagnie privée, distincte de la SNCF dont elle est une filiale (*), de créer une liaison Lyon-Londres ou plus précisément : gare de la Part-Dieu/Saint-Pancrace.

 Tous les samedis pendant deux mois

 Les études de marché menées par Eurostar montrent qu'il existe un potentiel. D'où le lancement d'un test grandeur nature qui, depuis le 4 mai, jusqu'au 29 juin 2013 voit partir chaque samedi un TGV Eurostar de la gare de la Part-Dieu (**).

 Les réservations sont ouvertes depuis plusieurs mois. « Les résultats sont plutôt positifs-estime Mikaël Lemarchantd, directeur des gares Eurostar-puisque les trois-quarts des places sont déjà réservées pour les deux mois. » A 80 %, ce sont des Britanniques qui comptent bien utiliser cette nouvelle liaison, même si elle est limitée dans le temps.

 Deux bémols cependant : A 80 %, les candidats au voyage ne sont que 20 % à prendre Lyon comme destination, les 80 % restants visant d'abord Avignon ou Aix-en-Provence, les deux autres gares que desservira cet Eurostar, jusqu'au 29 juin.

 Une durée de trajet de 4 h 43 dans un sens,mais de 6 h 01, dans l'autre...

 Second bémol : si dans le sens Londres/Part-Dieu, la durée du trajet apparaît relativement courte (4 h 43) ; dans l'autre sens, Part-Dieu/Londres, la durée est de 6 h 01. L'explication : la Grande-Bretagne n'étant pas située dans l'espace Shengen, les formalités pour les passagers et les bagages qu'il faut passer aux rayons X, demanderont une heure trente à la gare de Lille.

 Il y aura également correspondance et donc changement de train dans ce sens à Lille, dans la mesure où le train lui-même doit aussi être contrôlé. La raison ? La gare de la Part-Dieu n'est pas équipée pour procéder à ce type de contrôle, contrairement à d'autres grandes gares. « Et la possibilité de procéder à de tels contrôles n'est pas programmée à moyen terme à la Part-Dieu », déplore Mikaël Lenormand.

 Les responsables d'Eurostar pensent néanmoins que de telles durées de trajet restent concurrentielles avec l'avion. « Nous avons également constaté-explique le directeur des gares d'Eurostar-que les familles préféraient en général le train à l'avion. »

 Reste un paramètre important qui pourrait permettre à cette liaison ferroviaire de se pérenniser : les tarifs. Pour cette expérience, Eurostar n'a pas voulu « matraquer » ses clients.

 Le prix d'appel d'un Lyon Part-Dieu/Londres aller-et-retour en classe standard est de 109 euros, et de 229 euros en première classe (respectivement 115 et 310 euros pour Aix et Avignon).

 Pas d'emballement cependant si vous tablez sur cette liaison pour passer régulièrement vos week-end à Londres. Il ne s'agit que d'un test de deux mois. Pas plus.

 S'il se révèle positif-cela semble bien parti-une liaison régulière et pérenne ne verrait pas le jour avant l'année...2015 !

 «La gare de la  Part-Dieu et le nœud lyonnais sont embouteillés »

« Le transport ferroviaire est complexe. Il faut pouvoir bénéficier de « sillons » pour pouvoir réaliser des liaisons régulières et la gare de la Part-Dieu, ainsi que le « nœud » lyonnais sont particulièrement embouteillés », reconnaît Mikaël Lenormand, le responsable des gares à Eurostar.

 Il faudra donc patienter. Il est tout de même assez étonnant de constater qu'une liaison estivale Eurostar existe depuis 2002 entre Londres et Avignon et qu'il ait fallu attendre aussi longtemps pour envisager une liaison Lyon-Londres...

 (*) Le capital d'Eurostar est détenu à 55 % par la SNCF, à 40 % par London and Continental Railways (en fait le gouvernement britannique) et à 5 %, par la SNCB, les chemins de fer belges.

(**) Les horaires : départ de Lyon/Part-Dieu les samedis sur la période concernée, à 17 h 28, arrivée à Londres à 22 h 39 (GMT) ; départ de Londres, les samedis également à 7 h 17 (GMT), arrivée à la gare de la Part-Dieu à 13 h.

Publiée le 24 avril 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 17 mai 2013
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Best Off Mai 2013


HAUT